×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 173.579 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 213.013 articles (chiffres relevés le 31/5 sur google analytics)
Affaires

La BMCI lance le premier emprunt obligataire convertible en actions

Par L'Economiste | Edition N°:819 Le 27/07/2000 | Partager

• D'un montant avoisinant les 400 millions de DH, l'opération est destinée aux actionnaires actuels de la banqueC'EST officiel. La BMCI lance le premier emprunt obligataire convertible en actions coté en bourse. L'opération a été annoncée lors de l'assemblée générale ordinaire du 29 juin dernier (Cf. L'Economiste du 1er juillet). Il ne manquait plus que le visa du CDVM et c'est fait depuis le 21 juillet. A noter que l'emprunt a déjà été approuvé par l'assemblée générale extraordinaire du 30 juillet 1999 sous la présidence de M. Mustapha Faris. L'AGE avait alors décidé la réalisation d'une émission d'obligations convertibles en actions d'un montant maximum de 400 millions de DH en une ou plusieurs tranches dans un délai maximum de 3 ans.D'un montant de 399.999.600 DH, l'opération est destinée aux actionnaires actuels de la BMCI et aux détenteurs des droits de souscription. «Le lancement de cet emprunt convertible en actions a pour principal objectif de renforcer et diversifier les ressources de la banque. Il s'inscrit dans le cadre du déploiement des moyens nécessaires pour soutenir les objectifs stratégiques«, explique un communiqué de la banque.ArbitrageLes souscriptions seront ouvertes du 31 juillet au 21 août. D'un nominal de 700 DH, les taux d'intérêt sont fixés à 4,25%. Fruit de travail du Département d'ingénierie financière de la banque, ces taux répondent aux standards internationaux. En présentant l'opportunité d'être converties en actions, ces obligations sont en général rémunérées à des taux inférieurs au rendement d'une obligation normale.Le prix de souscription a été fixé à 696,5 DH et la parité de souscription à l' obligation contre 13 actions anciennes de la banque. L'inscription à la cote s'effectuera le 1er septembre 2000 et la négociabilité débutera le jour même.Les détenteurs de ces obligations auront à terme à faire un arbitrage: soit garder les obligations et bénéficier des rémunérations en capital plus intérêts, soit exercer l'option de convertir les obligations en actions de la banque. La conversion peut se faire à tout moment, mais seulement à partir du 1er septembre 2004 avec une parité de 9 obligations pour 7 actions.Dans sa stratégie à venir, la filiale de BNP Paribas entend poursuivre celle de l'expansion du réseau commercial à travers, l'ouverture de nouvelles agences, le développement de ses activités parabancaires et financières.Après des années de stagnation, où la banque s'est vu grignoter des parts de marché, le management s'est décidé à renforcer sa présence à travers une réorganisation qui a commencé à donner ses fruits. Ceci se confirme par les chiffres. La part de marché en termes de ressource est passée de 6,4% en décembre 1998 à 7,3% en mai 2000.Y. M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc