×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

L’UE fiabilise ses réserves pétrolières

Par L'Economiste | Edition N°:3048 Le 17/06/2009 | Partager

. Nouvelle loi adoptée pour une meilleure sécurité en cas de crise Les pays européens se sont mis d’accord vendredi dernier pour renforcer la fiabilité de leurs stocks minimaux pétroliers, des réserves obligatoires pour contrer une pénurie grave. Mais ils ont refusé que Bruxelles puisse dicter leur utilisation. La loi adoptée définitivement par les ministres européens de l’Energie va «assurer une meilleure sécurité pour l’Europe en cas de crise», a jugé le ministre tchèque de l’Industrie et du Commerce Vladimir Tosovsky, dont le pays préside l’UE. «Elle introduit l’obligation pour les Etats d’avoir un tiers de leurs stocks de sécurité sous forme de produits pétroliers» finis comme l’essence, donc directement utilisables en cas de crise en comparaison avec du pétrole brut, a-t-il précisé. Un régime obligatoire de stocks minimaux est déjà en place en Europe depuis 40 ans, équivalant à 90 jours de consommation. Le texte, qui entrera en vigueur dans deux ans, modifie notamment ce mode de calcul pour s’approcher de celui de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) basé sur les importations. Il s’emploie aussi à mieux recenser et contrôler la disponibilité réelle de ces stocks de sécurité, souvent très dispersés.Selon les pays, ces stocks sont détenus par les pouvoirs publics, des agences nationales spécialisées ou encore des entreprises privées (pouvant faire faillite). Il est désormais «recommandé» qu’une partie soit détenue de préférence par le gouvernement ou une agence nationale de stockage. «Nous ne pensons pas que l’Europe soit en danger, mais c’est mieux d’être bien préparé», a commenté le commissaire européen à l’Energie Andris Piebalgs.Autre nouveauté, les Européens vont désormais publier une fois par mois des informations sur les stocks pétroliers «commerciaux», détenus par les opérateurs économiques et qui n’incluent pas les réserves obligatoires.J. K.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc