×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Société

    Kénitra/Effondrement
    Qui est responsable?

    Par L'Economiste | Edition N°:2694 Le 17/01/2008 | Partager

    . 8 morts et 25 blessés graves selon le bilan provisoire. Plus de 120 ouvriers se trouvaient sur le chantierAu moins huit ouvriers maçons ont perdu la vie hier après-midi, à Kenitra, lorsque l’immeuble en construction où ils travaillaient s’est effondré. Le dernier bilan - qui risque de s’alourdir jusqu’à une quarantaine de morts - fait également état d’une trentaine de blessés graves. Le chantier était celui du centre commercial Al Manal, situé dans le quartier de Ouled Oujih. Quelque 120 travailleurs s’affairaient à la construction de l’immeuble lorsque celui-ci s’est effondré, à 13h00 précises. Selon les témoins, plus de 50 d’entre eux se trouvaient au sous-sol au moment de la catastrophe. C’est d’ailleurs parmi ce groupe de travailleurs que les victimes devraient être les plus nombreuses. Ce sont, selon les premiers témoignages, le gros œuvre qui n’aurait pas tenu le coup, et causé l’effondrement des deux étages de l’édifice. Les fortes précipitations de pluie qu’a connues dernièrement la région de Kenitra auraient, avance-t-on, contribué à fragiliser les bâtisses.La Protection Civile est arrivée très promptement sur les lieux, soit quinze minutes après l’écroulement du chantier. Il a cependant fallu attendre jusqu’à 13h45 pour que le premier corps soit dégagé des décombres. Les pompiers, militaires, gendarmes et forces auxiliaires ont ensuite été appelés en renfort. En fin d’après-midi, le ministre de l’Intérieur, Chakib Benmoussa, s’est également rendu sur les lieux.Quelques heures après la tragédie, le Souverain a annoncé qu’il prendrait personnellement en charge les soins médicaux qui devraient être apportés à chacune des victimes. Selon nos informations, le terrain où se situait le chantier en question devait initialement être destiné au projet «Le Vallon», pour l’aménagement d’espaces verts et la création de logements sociaux. Pour des raisons encore inconnues, la vocation du site aurait ensuite été changée pour la construction de ce centre commercial.Reste maintenant à identifier les responsabilités…Marie-Hélène GIGUÈRE

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc