×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Jambe en fer, volonté d'acier

Par L'Economiste | Edition N°:3311 Le 02/07/2010 | Partager

. Mohamed Lahna va traverser le détroit de Gibraltar à la nage. Prochain défi, les jeux Olympiques 2016 à RioMohamed Lahna, 28 ans, est un directeur artistique pas comme les autres. Passionné de natation et de vélo, il s'est lancé dans le triathlon sans entraîneur malgré son handicap. Un sport auquel bien des sportifs valides n'ont pu se frotter. En fait, Mohamed est né handicapé de sa jambe droite. «Simo«, comme le surnomment les intimes, est issu d'une famille modeste de 4 frères et sœurs. Son père, chauffeur de taxi à Casablanca, l'a soutenu depuis son jeune âge pour pratiquer la natation. Pour Mohamed, «mes premiers pas reviennent surtout à mon père et à Abdeljalil El Biar, l’unique marocain à avoir détenu une médaille paralympique de natation en 1988 à Séoul«.Champion national en natation à maintes reprises, Mohamed a appris à faire du vélo à 20 ans grâce à Jean-Luc Clemençon, prothésiste et président de l'association Entr'Aid. Ceci a eu lieu au centre français des anciens combattants, où Mohamed s'est procuré sa première prothèse lui permettant de bien marcher et pratiquer du cyclisme. Coaché par Clemençon, Mohamed va participer au raid VTT de 500 km à travers le Moyen-Atlas en 2004 et faire le tour du Maroc en 23 jours en 2006, parcourant ainsi 1.700 km à vélo.Par ailleurs, l'on ne peut parler de Mohamed Lahna sans évoquer la compétition «Ironman« en Suisse en juillet 2009. Il a donc eu le titre de 1er Ironman paratriathlète en Afrique. «Nous avons nagé 3,8 km, avant de sauter sur un vélo pour 180 km supplémentaires, puis nous avons attaqué 42 km pour un marathon complet«, raconte fièrement Mohamed. Sous le regard de tous, il va achever la compétition en 13h, laissant derrière lui une bonne poignée d'athlètes valides. Il faut bien préciser qu'il était le seul handicapé à s’inscrire à cette course!!Ayant toutefois une jambe en fer, Mohamed a une volonté d’acier. Il va tenter de traverser à la nage le détroit de Gibraltar.«La deuxième semaine de juillet je vais faire une tentative de traversée à la nage du détroit de Gibraltar, de l'Espagne vers le Maroc. La distance finale est estimée entre 18 et 22 km«, tient à expliquer fièrement Mohamed. Pour ce faire, notre graine de champion s'entraîne dans l'océan (à la corniche de Casablanca). De plus, notre champion participera au triathlon national organisé par la Fédération royale marocaine de sport pour tous (FRMST) fin juillet à Rabat. Ue manière de s'entraîner avant de prendre part aux championnats du monde de triathlon courte distance à Budapest en Hongrie, les 11 et 12 septembre prochains. D'une grande ambition, Mohamed ne compte pas s'arrêter là. Son prochain objectif: les jeux Olympiques 2016. En fait, le paratriathlon va entrer aux Jeux Paralympiques 2012 en démonstration, et par la suite comme discipline officielle aux JO 2016. Pour cela, Mohamed est épaulé par Saga Communication et cherche activement d’autres sponsors et partenaires.Mohamed AZMANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc