×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Haro sur les coups de fil anonymes

    Par L'Economiste | Edition N°:656 Le 09/12/1999 | Partager



    · Maroc Telecom introduit l'affichage des numéros de l'appelant sur les écrans dès le 14 décembre
    · Le service est gratuit et attribué d'office


    Fini (ou presque) les coups de fils anonymes. Les petits plaisantins s'amusant à déranger quelques abonnés n'auraient plus cette occasion. Ils devraient se chercher un autre passe-temps ou être plus vigilant s'ils veulent continuer à "s'amuser". En effet, Maroc Telecom va mettre en service l'affichage du numéro sur les postes fixes et mobiles. Le service interviendra progressivement à partir du 14 décembre. Une campagne de communication accompagnera ce lancement.
    "Avant l'ouverture du service, Maroc Telecom va prendre toutes les dispositions nécessaires pour permettre la protection des numéros des abonnés qui le souhaitent conformément au décret du 25 février 1998", souligne le communiqué de l'opérateur.
    Le nouveau service comprend plusieurs variantes. Le Clip (affichage du numéro): C'est-à-dire, que ce soit sur un téléphone fixe ou portable, l'appelé pourra visualiser sur son écran le numéro de téléphone de son correspondant. Ce service est utile à plusieurs niveaux. Il n'est pas rare que les abonnés GSM, notamment cherchent à filtrer la réception des appels. Mais attention, il y a une manière de contourner cette filtration: le Clir commandé. Il permet pour chaque appel l'interdiction de la visualisation du numéro de l'appelant sur l'afficheur du poste appelé. Autrement dit, l'auteur des coups de fils anonymes devra précéder du code 179 à partir du poste fixe ou du code #31# à partir du mobile, avant chaque numéro d'appel s'il ne veut pas être reconnu. Mais s'il souhaite l'interdiction permanente de l'affichage de son numéro sur l'écran du poste appelé, il devra payer un abonnement mensuel de 20 DH/HT et introduire une demande aux services de Maroc Telecom.
    Service banalisé ailleurs
    Dans tous les cas, si l'affichage des numéros est gratuit et attribué d'office à l'ensemble des clients, la restriction du Clip est en revanche payante. Elle est obtenue sur demande moyennant un abonnement mensuel de 20 DH/HT.
    Maroc Telecom n'a rien inventé. Ces services existent depuis belle lurette chez les autres opérateurs. Ils viennent à point alors que le parc des abonnés mobile ne cesse d'augmenter. L'avènement de la concurrence a poussé Maroc Telecom à revoir sa politique commerciale, segmenter le marché et introduire plusieurs services. Ainsi, en l'espace d'une année, l'opérateur a lancé les packs GSM (terminal + abonnement) à 900 DH, la carte prépayée, baissé les prix de communication, annulé les abonnements du roaming, rendu gratuit la messagerie et aujourd'hui, il introduit l'affichage. L'opérateur public va sortir d'autres cartes de son tiroir. Des abonnement avec forfaits de communication seront commercialisés dès le début de janvier prochain. Ils sont destinés essentiellement aux entreprises et aux grands consommateurs. En outre, il est question d'une autre baisse tarifaire sur le GSM en l'an 2000.

    Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc