×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    La carte poids lourd Mercedes-Benz passe chez Auto Nejma

    Par L'Economiste | Edition N°:656 Le 09/12/1999 | Partager



    · L'accord définitif de représentation a été signé la semaine dernière à Casablanca
    · Avec cette nouvelle activité, Auto Nejma espère doubler à terme son chiffre
    d'affaires


    L'affaire est entendue. Auto Nejma aura, dès le 1er janvier 2000, la carte de représentation exclusive pour l'utilitaire du constructeur allemand Mercedes-Benz. Quelques mois après l'accord de principe intervenu le 2 juin dernier à Stuttgart, les deux partenaires scellent définitivement leur partenariat avec la signature, jeudi dernier à Casablanca, de l'accord définitif de représentation.
    Outre la commercialisation des véhicules, l'accord comprend aussi une option semi-industrielle de montage local des poids lourds. La future usine sera adossée au siège social d'Auto Nejma, situé sur la Route d'El Jadida à Casablanca. Les plans du site ont déjà été réalisés. La construction démarrera début janvier et l'unité sera opérationnelle dans un laps de temps compris entre trois et quatre mois.
    "L'investissement total prévu pour cette nouvelle unité, terrain inclus, devrait se situer autour de 100 millions de DH", estime M. Zakaria Hakam, directeur général d'Auto Nejma.
    La structure qui sera créée pour chapeauter l'activité poids lourd sera dirigée par un allemand dépêché par Mercedes-Benz. Il en sera de même pour le service après-vente.
    Pour l'année prochaine, et compte tenu du démarrage tardif de la production, la société compte réaliser près de 80 unités. L'année suivante, l'objectif avancé par M. Hakam est de réaliser plus de 300 unités pour atteindre en vitesse de croisière près de 500 unités par an. A terme, le DG d'Auto Nejma escompte un doublement du chiffre d'affaires de la société grâce à la carte utilitaire du groupe allemand. Celui-ci reste le premier opérateur mondial du poids lourd avec plus de 21% du marché mondial. Sa gamme complète, composée d'utilitaires qui vont de 1 à 38 tonnes, en fait un concurrent redoutable.
    La renommée de la marque Mercedes-Benz, assortie d'une politique de prix très ajustée "seront le garant du succès de cette activité", selon le DG d'Auto Nejma. "Nous avons insisté auprès de la multinationale allemande pour que les prix soient strictement alignés sur ceux de la concurrence. Le client final n'aura donc pas à payer de supplément de prix pour la marque Mercedes-Benz", assure M. Hakam.
    L'objectif affiché de 500 véhicules est donc, selon lui, très conservateur et sera facilement réalisable à l'horizon 2003. Le chiffre d'affaires prévisionnel à cette date approchera les 280 millions de DH, tandis que le résultat net escompté dépassera les 14 millions de DH.
    Ces chiffres tiennent même compte, selon le management d'Auto Nejma, d'un amortissement accéléré de l'usine sur quatre ans.

    Ghassan KHABER

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc