×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Grippe: Le vaccin disponible d’ici une semaine

    Par L'Economiste | Edition N°:2364 Le 19/09/2006 | Partager

    . 130.000 doses de vaccigrippe en quarantaine. L’OMS a modifié la souche du vaccin. Ce qui a causé un retard dans la livraisonFièvre, toux, écoulement nasal, maux de gorge...autant de symptômes qui présagent de la grippe. Une maladie dont on sent déjà les prémices. Surtout qu’elle peut entraîner des complications chez les personnes âgées ou déjà malades. «Et nous devons y faire face», avertissent les spécialistes. D’autant plus que la confusion règne entre grippe tout court et Influenza Aviaire. Néanmoins pas de panique. Les médecins assurent pour l’instant qu’il n’y a rien d’anormal. Ainsi, les spécialistes parlent d’une épidémie de grippe humaine saisonnière. Celle-ci débute en octobre et s’achève en novembre, indique-t-on auprès de l’Institut Pasteur du Maroc. La même source stipule que le vaccin ne sera disponible que la première semaine d’octobre. «Le vaccin est en quarantaine et il sera disponible d’ici une semaine sur le marché», déclare de son côté le Pr Abdelaziz Agoumi, directeur des médicaments et de la pharmacie au sein du ministère de la Santé. «Nous disposons de l’autorisation de mise en marché», poursuit-il. En ce qui concerne les quantités, «130.000 doses de vaccigrippe seront livrables à partir de cette semaine», indique Agoumi, citant une lettre de Sanofi Aventis.Agoumi rappelle que l’Organisation mondiale de la santé a modifié la souche appropriée pour la vaccination grippale. Reste que l’OMS a communiqué trois semaines en retard les données aux laboratoires spécialisés, à savoir Aventis et Glaxo Smith Kline (GSK). Il s’agirait ainsi d’un retard au niveau de la production mondiale. A signaler que l’OMS se fonde sur les caractéristiques antigéniques des souches actuelles et émergentes pour choisir les souches virales à inclure dans le vaccin élaboré chaque année. En raison de la dérive antigénique continuelle du virus, il faut chaque année modifier le vaccin en fonction des souches les plus courantes en circulation afin de protéger les gens contre de nouvelles infections. Rappelons que l’Institut Pasteur du Maroc avait lancé en début d’année, sa campagne vaccinale contre la grippe saisonnière dans le cadre de la médecine du travail. L’Institut avait lancé via mailing de sensibilisation un appel aux décideurs des organismes publics et privés afin d’anticiper leurs commandes en vaccins avant fin mai 2006, vu la demande accrue à l’échelle mondiale. La commande se fait notamment chez Aventis France. Une vingtaine d’entreprises en ont passé à ce jour.


    Hypersensibilité

    Le vaccin contre la grippe ne peut pas causer la grippe, car il ne contient pas de virus vivant, notent les spécialistes. Il se produit souvent une douleur au point d’injection pouvant persister jusqu’à deux jours chez les adultes, mais celle-ci perturbe rarement les activités quotidiennes. Les réactions allergiques au vaccin antigrippal sont rares et résultent probablement d’une hypersensibilité à certains composants du vaccin, notamment aux infimes quantités de résidus de protéines d’œufs. F. Z. T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc