×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Enquête

    Formation technique : Un institut dans la ZI de Mohammédia

    Par L'Economiste | Edition N°:259 Le 19/12/1996 | Partager

    M. Abdelfattah Essakhy, ingénieur, membre de la Chambre de Commerce et du Conseil Municipal de Mohammédia, a achevé la construction et l'équipement de l'Institut Africain de Technologie, INATECH. Ce dernier a été inauguré le 18 novembre dernier.
    En plein centre de la zone industrielle de Mohammédia, l'institut, vise à mettre en place une structure privée de formation axée sur les technologies industrielles. Le choix est assez large, allant de la mécanique au génie informatique, en passant par le froid et la climatisation, l'électricité et l'électronique.
    Pour la conception, la mise en place des structures et le programme pédagogique, l'INATECH a eu recours à l'Association Française de Formation des Adultes (AFPA) avec laquelle il a signé une convention de collaboration. En vertu de celle-ci, l'AFPA s'engage notamment à affecter ses formateurs à INATECH. Trois sont actuellement sur place, en plus du directeur général.

    Concernant le montage du projet, M. Essakhy ne cache pas qu'il y a eu des difficultés surtout administratives. «Entre l'idée de la création de l'Institut et sa concrétisation, six ans ont passé». Le coût du projet étant de 15 millions de Dirhams, dont 8 millions pour l'équipement pédagogique, la recherche des moyens de financement n'a pas été une tâche facile. La Banque Nationale du Développement Economique (BNDE) a finalement apposé sa signature sur une autorisation de crédit de 6 millions de Dirhams. Le reste a été financé par les apports des promoteurs dont M. Essakhy, qui prend le titre de président de l'institut.
    Les prestations d'INATECH portent, d'une part, sur la formation initiale destinée aux étudiants issus de l'enseignement général et, d'autre par, sur la formation continue à l'intention des entreprises soucieuses de parfaire la maîtrise technologique de leurs employés et techniciens.
    A côté de ces activités de base, l'Institut offre d'autres prestations tels les cours de renforcement en matières scientifiques, destinés aux lycéens. Il apporte une nouveauté en assurant le transport à ses étudiants, un service compris dans les frais de scolarité qui s'élèvent à 1.200 Dirhams par mois pour quelques filières.

    Hakim ARIF.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc