×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Fès/ZI Sidi Brahim
La protection civile ouvre une antenne

Par L'Economiste | Edition N°:2646 Le 07/11/2007 | Partager

. Un projet mené par l’Amicale des industriels . La création d’une nouvelle ZI à Ras El Mâa à l’étudeC’EST officiel! La zone industrielle (ZI) de Sidi Brahim sera dotée d’une caserne de la protection civile. Celle-ci couvrira les besoins de 150 unités industrielles installées sur le site. Elle s’étalera sur une superficie de 1.500m2 et nécessitera un investissement de 1,5 million de DH. Initié par l’Amicale des industriels, ce projet s’inscrit dans le cadre d’un plan de restructuration mené en partenariat avec les autorités. Et qui s’inscrit aussi dans le cadre du programme de développement régional industriel (PDRI), signé en novembre 2006. Ainsi, les industriels, regroupés en amicale depuis 2004, n’ont pas ménagé leurs efforts pour faire aboutir le projet, conformément aux clauses d’une convention signée avec la commune urbaine. Celle-ci s’est chargée de la réfection des voiries et de l’octroi du terrain alors que l’Amicale s’occupera de la construction de la caserne. C’est un projet d’importance puisqu’il permet de sécuriser le patrimoine industriel et de rassurer, selon le maire –Hamid Chabat-, les investisseurs. « Le développement de l’industrie dans la région ne pourra s’opérer qu’avec la participation des industriels et des aménageurs-développeurs privés, la création de pôles industriels et l’accompagnement en formation », ajoute Chabat. D’autre part, les institutionnels étudient actuellement un projet d’extension de la zone industrielle d’Aïn Chkef. Plus de 40 hectares devraient être libérés pour de nouvelles unités.«La disproportion offre/demande est importante. Les 121.000 m2 de la zone industrielle d’Aïn Chkef sont épuisés. Aujourd’hui, la demande des investisseurs dépasse les 600.000 m2», confirme Fouad Ouzzine, directeur du CRI. En effet, les perspectives à moyen terme encouragent l’aménagement d’une deuxième tranche mitoyenne avec la ZI Aïn Chkef. Ceci permettra l’optimisation de toutes les infrastructures hors site réalisées pour la première tranche et la réponse aux demandes de la grande industrie (transferts et extensions d’activité). A noter que la création d’une nouvelle ZI de 300 ha à Ras El Mâa est également à l’étude. Enfin, le lancement, cette semaine, de la première tranche du projet de ville numérique FèsShore, initié par MedZ, filiale de CDG Développement, devrait accélérer le programme de développement industriel dans la région. D’un investissement de 425 millions de DH, le parc numérique est situé sur la rocade périphérique menant vers l’aéroport Fès-Saïss et les zones d’activités d’Aïn-Chkef et de Sidi Brahim. De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc