×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Société

    Fès/vieilles demeures: Vigilance renforcée

    Par L'Economiste | Edition N°:2690 Le 10/01/2008 | Partager

    . Leurs occupants refusent le principe de réhabilitation . 830 ménages relogés depuis 2005 Jeudi dernier, vers 15 heures, une vieille demeure du quartier El Achchabine s’est partiellement effondrée suite aux fortes pluies. Heureusement, les dégâts n’ont fait aucune victime. Les occupants de cette maison venaient juste d’être relogés. Dans la ville de Fès, ce n’est pas le seul incident survenu suite aux intempéries. Le premier jour de l’an, un immeuble de 4 étages s’est totalement écroulé au quartier Al Wifaq. Là encore, on n’a déploré aucune victime. L’immeuble en question menaçait de tomber en ruines et les habitants avaient reçu un arrêté d’évacuation il y a une année déjà. Un ordre dans ce sens a également été donné à ses voisins. «Le jour de l’effondrement, l’immeuble a bougé plusieurs fois avant de s’effondrer comme un château de cartes», raconte un témoin. Mais tous les résidents ont pu être évacués quelques minutes avant l’effondrement. «Huit ménages, au total, occupaient la construction. Ils ont été relogés, le jour même, conformément au programme Attadamoune, après avoir établi les enquêtes de ménage par la commission compétente», indique-t-on auprès du groupe Al Omrane, chargé dudit programme. Et d’ajouter qu’un drame a pu être évité grâce à la vigilance des commissions techniques de gestion de risque et de l’autorité locale. Il y a lieu de signaler que l’effondrement de l’immeuble a entraîné des désordres importants (effondrements partiels des murs et des façades) de trois constructions limitrophes. Aussi, Al Omrane a dépêché une équipe d’experts (LPEE) sur les lieux. Comme première action, toutes ces constructions ont été étayées. Les travaux de confortement seront entamés juste après l’évacuation provisoire des habitants. A noter que le déblaiement des gravats de la construction effondrée et l’établissement des plans de confortement sont en cours de réalisation. Par ailleurs, depuis le lancement du programme de lutte contre l’habitat insalubre en 2004 par le Souverain, les responsables locaux ont relogé 830 ménages habitant des constructions menaçant ruine et jugées irrécupérables. Près de 200 familles bénéficieront bientôt d’une opération similaire. Le financement de ce parc logement a été assuré par le Fonds de solidarité pour l’habitat à hauteur de 100 millions de DH.Outre le relogement, le confortement des constructions délabrées jugées à haut risque d’effondrement, figure également au programme. Il concerne plusieurs anciennes demeures dans le quartier Jnanate et la zone nord. Au total, 180 bâtiments ont été consolidés au profit de 900 ménages dans ces deux secteurs. Al Omrane a mené également avec ses partenaires des expertises sur 1.219 constructions. De celles-ci, 99 sont irrécupérables (et tous leurs résidents ont été relogés), et 466 nécessitent une intervention d’urgence dont 180 ont été déjà confortées. Le reste est en instance d’intervention. A préciser aussi que des ménages habitant 170 constructions s’opposent à l’opération de réhabilitation et souhaitent la solution du relogement.  En tout cas, des cellules de vigilance et de gestion de risque assurent un suivi permanent pour contrôler l’évolution des désordres et intervenir en cas de danger. C’est d’ailleurs grâce à ces cellules, composées des représentants de la Wilaya, la Commune urbaine, et la direction régionale de l’Habitat et de l’Urbanisme, que des drames peuvent être évités. Leur rôle consiste également à encadrer techniquement les habitants souhaitant procéder à l’entretien de leurs maisons. De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      publici[email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc