×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Fès: Des Espagnols prospectent le marché de l’immobilier

Par L'Economiste | Edition N°:2119 Le 29/09/2005 | Partager

. Conventions avec les promoteurs publics et privés. Prochainement, des villas économiques pour la classe moyenneUne rencontre entre des promoteurs immobiliers marocains et espagnols a eu lieu à Fès, les 26 et 27 septembre. Organisé par l’Erac-Centre nord et le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme, sous le thème «la fiscalité immobilière et les opportunités d’investissements dans l’immobilier», ce forum a pour objectif l’échange d’expériences entre promoteurs ainsi que le développement du partenariat maroco-espagnol dans le domaine de l’habitat. Lundi 26 septembre, la cérémonie d’ouverture était grandiose. Plusieurs personnalités y ont pris part dont notamment Antonia Trujillo Rincon, ministre espagnole de l’Habitat, Taoufiq Hejira, ministre chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme, Mohamed Rherrabi, wali de la région Fès-Boulemane, M’hamed Douiri, président de la région et Hamid Chabat, maire de la ville. Ce dernier a exprimé, lors de son allocution, sa grande satisfaction à l’égard du maintien de cette manifestation à Fès. Pour lui, «si la capitale spirituelle a une grande histoire dans l’urbanisme et l’architecture, l’artisan marocain en général et le constructeur espagnol peuvent être complémentaires. Il faut juste qu’ils se rapprochent davantage à travers des accords de coopération». Et c’est justement le but assigné à cette rencontre. Dans une déclaration à L’Economiste, Hejira a souligné que l’Etat offre plusieurs opportunités aux promoteurs immobiliers. «En termes de fiscalité, le Maroc est très avancé par rapport à beaucoup d’autres pays. Il a supprimé dix-huit taxes et impôts. Nous offrons une exonération fiscale totale pour chaque projet de 2.500 logements sociaux dont la durée de réalisation est inférieure à 5 ans», explique Hejira. «Le secteur privé marocain n’a pas su profiter de ces opportunités fiscales. Seules quelque 60 conventions ont été signées durant les 5-6 dernières années. Face à 1,2 million de logements de déficit dans un secteur qui représente 5% du PIB national, nous sommes convaincu du partenariat avec l’Espagne et pourquoi pas avec d’autres pays de l’UE», ajoute-t-il.  Le ministre a souligné qu’en raison des déficits enregistrés, le secteur de l’habitat restera rentable au Maroc pour les 50 années à venir. Dans quelques semaines, le département de Hejira dévoilera un projet pour la construction de 2.000 villas économiques destinées à la classe moyenne marocaine.«Nous voulons créer des villes nouvelles. Notre secteur privé est dans l’incapacité de prendre en charge, à lui seul, cette masse qui demande une grande dimension et une diversité de constructions. Nous sommes dans l’obligation de nous associer avec des promoteurs étrangers», affirme Hejira.  


Conventions

Par ailleurs, la ministre espagnole de l’Habitat, Antonia Trujillo Rincon, a qualifié la rencontre de Fès d’une «première pierre» pour instituer un partenariat durable et préparer le sommet euroméditerranéen prévu fin novembre prochain en Espagne. Pour elle, il faut renforcer cette coopération. L’objectif n’est autre que de construire de nouvelles villes et rechercher des solutions pour que toute personne ait droit à un logement digne. A l’issue de cette rencontre, deux conventions de partenariat ont été signées. La première réunit la Fédération nationale de l’immobilier (FNI) et l’Association des promoteurs et constructeurs de l’Espagne. La seconde lie la société des promoteurs immobiliers espagnols et le Holding d’aménagement Al-Omrane. Dernière nouvelle: l’Erac intégrera Al-Omrane très prochainement. De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc