×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Sebta: Laissons de côté la contrebande, parlons tourisme!

Par L'Economiste | Edition N°:2119 Le 29/09/2005 | Partager

. L’enclave fait sa promo à Tanger. Comment allier shopping, loisirs et tourisme. Tanger, Sebta, Tétouan… un projet touristique globalLes Sebtaouis sont venus en force à Tanger. Leur objectif, faire de la promotion pour le tourisme de leur ville. C’est dans le cadre de la Foire Mediterranea XXI qui se tient à Tanger qu’ils ont fait leur premier pas dans ce sens. C’est la délégation régionale du Tourisme de Sebta qui mènera cette opération de charme. Cet organisme en charge de la promotion du tourisme dans la ville de Sebta veut attirer une clientèle marocaine de shopping. Il veut s’appuyer sur une tradition de la région du nord mais aussi du reste du pays, de faire des courses en ville. Dernièrement, des contacts ont été établis avec plusieurs responsables gouvernementaux marocains dont l’Agence du Nord, en vue de mettre en place une collaboration dans le domaine de la commercialisation touristique. Les Espagnols, face à l’ouverture des frontières et aux difficultés croissantes des commerçants de la ville (cf. www.leconomiste.com), principaux fournisseurs des passeurs de pacotille, veulent aussi développer un flux de visiteurs marocains pour les loisirs et le shopping, selon un opérateur de la zone. Si en matière de shopping, la ville n’a pas à être présentée, par contre, côté animation, elle commence à se forger une réputation auprès des jeunes de la région. A titre d’exemple, la ville, malgré sa petite surface, dispose d’un aqua-park très prisé et que bon nombre de visiteurs de Tétouan et région fréquentent.L’opération serait bénéfique pour les deux parties. Pour les acteurs du tourisme de Tétouan, l’ouverture des frontières pour ce type de tourisme permettrait de mieux rentabiliser les installations. Sur la côte tétouanaise, ces installations ne sont exploitées que deux mois sur douze. La complémentarité permettrait aussi d’attirer encore plus de visiteurs. L’idée principale est de mettre en commun un projet touristique global qui permettrait de joindre dans une même offre les potentialités de chaque région. A noter que Sebta a attiré plus de 6.000 touristes durant le mois d’août dernier, plus des deux tiers étant d’origine espagnole. Le nombre de nuitées s’est élevé, quant à lui, à près de 16.300. La durée moyenne de séjour étant légèrement meilleure que celle de Tanger avec 2,42 jours. A noter que pour sa cinquième édition, la Foire Mediterranea a choisi de partir en voyage et de s’installer à Tanger. Près de 3.000 mètres carrés de stands, animation typique des deux régions, tout un programme de choc pour promouvoir le sud proche de l’Espagne. C’est la première fois depuis son lancement en 1999, que cette foire se déroule en dehors de l’enceinte de la ville d’Algesiras. Cette foire, organisée par l’autorité régionale de Cadix, se décline sous les thèmes de l’art culinaire et de l’artisanat des deux régions, Cadix et Tanger-Tétouan.


Plaza Toros en quête d’une seconde jeunesse

En marge de la Foire Mediterranea XXI, les régions de Tanger-Tétouan et Cadix ont signé un accord pour la présentation de projets communs de réaménagement de sites historiques. Ces projets veulent opter pour un financement européen dans le cadre de la nouvelle politique de proximité interrégionale. Côté marocain, c’est le projet de réaménagement de la mythique Plaza Toros (place des Arènes) qui a été choisi. Le budget prévu pour cette opération est d’environ 2,5 millions d’euros. Le projet sera présenté le 10 octobre à Bruxelles.De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc