×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Expo art et glamour à la Villa des Arts de Casablanca

    Par L'Economiste | Edition N°:3205 Le 04/02/2010 | Partager

    . Rencontre artistique entre un styliste et une photographe. Photos de mode et caftans aux couleurs vives UNE exposition de photographies et de vêtements de mode, c’est ce que propose la Fondation ONA jusqu’au 20 février. L’objectif étant d’organiser des événements avant-gardistes. Le public peut donc découvrir les créations de deux jeunes artistes opérant dans les domaines de la mode et du glamour, avec une touche artistique. Il s’agit de la photographe de mode Hind Chaouat et du styliste Saâd Ghazi.Une vingtaine de photos de mode sont présentées, ainsi qu’une vingtaine de vêtements traditionnels pour hommes et femmes. Les deux exposants ont travaillé ensemble sur cette manifestation. Le styliste s’est inspiré de photographies artistiques pour réaliser ses modèles. D’où une homogénéité dans les couleurs et les styles. Hind Chaouat est diplômée de l’école Icart Photo de Levallois-Perret, et a réalisé diverses expositions à Paris entre 2004 et 2007. Dès son retour au Maroc en 2007, elle a créé son propre studio de photographie Smart Studio pour pouvoir disposer de bonnes conditions de travail. L’année dernière, elle a créé sa propre agence de mannequins Face Models et a participé à l’organisation du concours Elite Model Look Maroc 2009, avec Stéphane Ghidalia, qui détenait la licence. La jeune femme avait photographié les candidates des étapes de sélection jusqu’à la finale au Club Med Palmeraie à Marrakech. Depuis son retour au Maroc il y a trois ans, elle a travaillé pour plusieurs magazines féminins et agences de publicité de la place. Ambitieuse, elle souhaite maintenant faire carrière à l’international, tout en gardant un pied à terre au Maroc. «J’ai besoin d’élargir un peu mon horizon professionnel et étendre mes domaines de compétence», affirme-t-elle, volontaire et déterminée. Saâd Ghazi est pour sa part un styliste diplômé de Collège Lasalle à Casablanca, section gestion de production de vêtements. Depuis son jeune âge, il adorait le mariage des couleurs et les beaux tissus. Lors des préparatifs des défilés de mode organisés par l’école, sa passion pour le stylisme s’est confirmée. Il a présenté sa première collection à Fès en juillet 2002 sous le thème des «Nuits de Fès», et ce fut un succès, ce qui l’a conforté dans son choix de carrière. L’été 2003, le jeune talent a représenté le Maroc dans une série de défilés au Moyen-Orient. Il a également participé à Caftan 2004, avec des créations originales. Plus récemment, c’est lui qui a habillé les jeunes candidates au concours d’Elite, avec toujours le souci de mélanger les styles et apporter à des habits traditionnels une touche de modernité. Nadia BELKHAYAT

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc