×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Enseignement
El Malki lance les forums de la réforme

Par L'Economiste | Edition N°:1747 Le 14/04/2004 | Partager

. Il s'agit de faire des bilans d'étape des différentes régions . Le but est de préparer la deuxième partie de la réformeLes forums de la réforme seront lancés demain, jeudi . Initiées par le ministère de l'Education nationale et de la Jeunesse, “ces rencontres visent à faire le point sur les réalisations depuis la mise en oeuvre de la charte nationale d'éducation et de formation, lancée en 2000”, a indiqué Habib El Malki, ministre chargé de ce département lors d'un point de presse donné hier à Rabat. C'est une sorte de bilan étape à mi-chemin de la réforme, qui s'étend jusqu'à l'année 2009. Ces réunions de réflexion serviront à s'arrêter sur les dysfonctionnements. Il s'agit de rectifier le tir pour mieux affronter la deuxième partie, a rappelé le ministre. Ces moments de réflexion sur l'avancement de la réforme, seront répartis en deux sections. A l'échelle régionale, 24 forums seront organisés conjointement avec les 16 régions que compte le pays, et ce jusqu'au 3 mai. A cela s'ajoutent des réunions au niveau des provinces qui seront une sorte de continuation des premières. Tous les établissements scolaires situés en milieux urbain ou rural et de tous les niveaux (école, collège, et lycée) sont conviés à participer à ces forums à travers l'organisation de séminaires et colloques. Le souci de bien préparer également la prochaine rentrée scolaire est aussi de mise. Pour le ministre, ces projets mettront la lumière sur le degré d'adhésion des enseignants à la cause du ministère. Sur une question non moins pertinente, en l'occurrence l'introduction de la langue amazigh dans le cursus primaire, le ministre a expliqué qu'une première évaluation est en préparation. Elle montrera le niveau de réussite de cette première expérience, vivement critiquée par certains. Pour le ministre, elle est concluante car l'enseignement de l'amazigh ne se contredit pas avec l'apprentissage des autres langues”. Une généralisation de l'enseignement de cette langue est aussi envisageable à court terme. Si le ministre se montre optimiste sur l'application de la charte et les avancées réalisées, d'autres efforts doivent être fournis pour que ce projet soit une réussite.Le travail doit être axé également sur les moyens à mettre en place pour permettre à un grand nombre d'enfants d'emprunter le chemin de l'école. Reste enfin que l'école ne doit pas se contenter d'être un espace ouvert où l'enfant apprend à lire et à écrire seulement.


Les réalisations de la réforme

Sur le plan des réalisations durant les quatre premières années de l'application de la charte, le ministère a pu restructurer les directions en réduisant le nombre des services et des divisions. Sur le plan pédagogique, cette première étape a été marquée par l'introduction du français dans la 2e année du primaire au lieu de la 3e année. De surcroît, les établissements scolaires se sont dotés d'équipements informatiques à raison de 5 ordinateurs par lycée d'enseignement général et 10 pour chaque lycée ayant des classes préparatoires ou préparant aux brevets de technicien supérieur au cours de l'année scolaire 2002/2003. Concernant les besoins annuels moyens en crédits d'investissements pour l'enseignements primaire, secondaire collégial et secondaire qualifiant, ils sont estimés à près de 2,8 milliards de DH durant la période 2004-2018. Amal BABA ALI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc