×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:2083 Le 10/08/2005 | Partager

    . Toshiba: Croissance annuelle de 8% à l’étranger Le groupe d’électronique japonais Toshiba ambitionne d’augmenter annuellement de 8% son chiffre d’affaires à l’étranger, et de 1% au Japon entre avril 2005 et mars 2008, a-t-il indiqué mardi 9 août. Toshiba veut que ses recettes de vente, tous secteurs confondus, à l’étranger représentent à l’issue de cette période 50% du total de son chiffre d’affaires, soit une part identique à celle réalisée sur le sol nippon. En 2004/05, le chiffre d’affaires hors Japon représentait 44% du total. La croissance annuelle du chiffre d’affaires hors Japon espérée va de 7% aux Etats-Unis à 20% en Chine, en passant par 8% en Europe et 9% dans le reste de l’Asie. A contrario, les recettes de vente attendues ne devraient progresser que de 1% par an au Japon entre avril 2005 et mars 2008. . Beiersdorf: Les prévisions de croissance 2005 retenuesLe groupe allemand Beiersdorf (cosmétiques, adhésifs) a réaffirmé mardi 9 août ses prévisions de croissance pour 2005 après un deuxième trimestre légèrement meilleur que prévu. Le groupe, qui produit la crème Nivea, mise sur une hausse de son chiffre d’affaires 2005 équivalente à celle enregistrée un an plus tôt, soit 2,5% en données corrigées des effets de change, a-t-il indiqué dans un rapport intérimaire. Il continue de tabler sur une marge opérationnelle de quelque 11%, après 10,6% en 2004. Le bénéfice opérationnel (Ebit) a atteint 138 millions d’euros, en progression de 15% et légèrement supérieur aux attentes des économistes qui prévoyaient un résultat de 135 millions d’euros. Le chiffre d’affaires a augmenté de 5,8% à 1,26 milliard d’euros, contre 1,22 milliard prévus par les analystes. . La croissance en Extrême-Orient va ralentir sauf en Chine La croissance économique va ralentir quelque peu cette année en Extrême-Orient, à environ 6,8%, en raison de facteurs externes moins favorables, a prédit mardi 9 août la Banque asiatique de développement (BAD), basée à Manille. Le produit intérieur brut (PIB) de la région avait bondi de 7,6% en 2004, rappelle la BAD, qui explique le ralentissement actuel en partie par la hausse des cours du baril de pétrole. Les exportations ont ralenti leur progression au premier semestre de cette année, dans l’ensemble de l’Extrême-Orient, mis à part la Chine. Ce développement, couplé au renchérissement des cours du pétrole et à “une tendance générale vers un resserrement des politiques macroéconomiques”, a eu pour conséquence un essoufflement de la croissance dans la plupart de la région. Chine exceptée, l’Extrême-Orient devrait croître à un rythme de 4,4% cette année, contre 5,5% l’an dernier, selon la BAD. La Chine va également voir sa croissance très légèrement ralentir, à 8,9% cette année, contre 9,5% en 2004, en raison d’un “ralentissement progressif des investissements en capitaux fixes et de perspectives à l’export quelque peu restreintes”, explique la banque. . Le Brésil sur la piste de l’uranium enrichi Le Brésil pourrait se lancer dans l’exportation d’uranium enrichi d’ici dix ans, a estimé lundi 8 août le ministre brésilien des Sciences et technologies, Sergio Rezende. Le Brésil est la sixième plus grande réserve d’uranium du monde. Les autorités brésiliennes projetaient initialement de commencer à partir de la mi juillet à produire de l’uranium faiblement enrichi à grande échelle dans l’usine nucléaire de Resende. Le Brésil avait obtenu le feu vert pour produire de l’uranium enrichi en octobre dernier, à l’issue d’une visite de l’usine de Resende par une mission de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).. Pantalons chinois vers l’UE: Les quotas atteints Les quotas fixés dans l’accord de juin entre la Chine et l’UE pour les importations dans l’UE de pantalons chinois ont été atteints le 8 août, a annoncé le lendemain la Commission européenne. Les quantités autorisées pour l’ensemble de l’année 2005 avaient déjà été atteintes à la mi-juillet pour les pull-overs importés de Chine, dont des cargaisons entières se retrouvent bloquées en douane dans les ports européens. «Il y a eu des commandes très fortes sur ces produits (...) On est face à un problème de grande ampleur», selon un porte-parole de l’exécutif européen. L’accord de juin, qui prévoyait que les marchandises chinoises expédiées avant le 12 juillet pourraient entrer sur le marché de l’UE, a été mis à mal par le délai nécessaire pour évaluer le franchissement du plafond d’importation fixé pour chacune des catégories visées. Dans le cas des pull-overs, la Commission européenne, sous la pression des grands distributeurs européens qui ont commandé et souvent payé les produits bloqués en douane, a suggéré à la Chine d’utiliser par anticipation une proportion (de l’ordre de 9%) des quantités à importer en 2006, avait indiqué la semaine dernière des sources communautaires. . Hausse du coût de la vie: Prague et Varsovie championnes La vie à Varsovie ou à Prague est devenue plus chère qu’à Boston sur la côte ouest américaine, révèle une étude publiée lundi 8 août à Londres, selon laquelle les capitales de quatre nouveaux membres de l’Union européenne ont connu la plus forte hausse du coût de la vie en 2004. Prague, Varsovie, Budapest et Bratislava ont fortement progressé dans le classement de 130 villes mondiales dressé par l’Economist Intelligence Unit (EIU) en fonction du coût de la vie. La capitale de la Pologne a gagné 37 places au classement, passant de la 92e place au printemps 2004 à la 55e au printemps 2005, dépassant plusieurs villes américaines telles que Miami, Boston, Seattle et Atlanta. Prague, en république Tchèque, est ex-aequo à la 55e place, comparé à sa 75e place de l’année précédente. Tokyo demeure la ville la plus chère au monde, suivie de près par Oslo et Osaka (Japon). Reykjavik en Islande, Paris, Copenhague, Zürich, Londres, Genève et Helsinki complètent la liste des dix villes les plus chères au monde.. Mahmoud Abbas veut nommer un vice-président de l’Autorité palestinienne Le Président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a annoncé mardi 9 août au Parlement son intention de nommer un vice-président pour éviter une vacance du pouvoir s’il venait à disparaître. Dans un discours devant le Conseil législatif palestinien (CLP), Abbas a annoncé qu’il entendait nommer un vice-président de l’Autorité palestinienne et soumettre son nom à l’approbation des députés. “Cette idée a pour but d’assurer la continuité de l’institution et éviter d’éventuels remous”, a déclaré Abbas. Il a précisé que le vice-président nommé resterait en fonction jusqu’aux prochaines élections à la présidence de l’Autorité palestinienne, théoriquement prévues pour janvier 2009. . Des blessés lors de manoeuvres US à tirs réels au KoweïtPlusieurs personnes ont été blessées mardi 9 août après avoir pénétré dans une zone interdite lors d’exercices à tirs réels de l’armée américaine dans le nord-ouest de la capitale koweïtienne, a annoncé l’armée koweïtienne dans un communiqué. Ces personnes, dont ni le nombre ni la nationalité ne sont précisés, sont entrées dans une zone interdite, dans le camp Udairi, à bord d’un véhicule qui a été touché par des balles tirées durant les manoeuvres. Selon l’agence, qui cite un responsable à l’état-major de l’armée koweïtienne, les personnes blessées “ont été secourues et leur état est stationnaire”.Quelque 15.000 soldats américains sont stationnés au Koweït, qui a servi de pont pour l’invasion de l’Irak en mars 2003 et est toujours utilisé comme point de passage et de soutien aux opérations des forces de la coalition en Irak.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc