×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
International

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:2079 Le 04/08/2005 | Partager

. Nucléaire iranien: Semaine crucialeLes relations entre l’Union européenne et l’Iran sont entrées dans une“phase critique” avec la menace des Iraniens de reprendre dans la journée les activités d’enrichissement d’uranium, a reconnu mercredi 3 août la Commission européenne. “Nous sommes à un moment critique. Il s’agit d’une semaine cruciale pour les relations entre l’UE et l’Iran”, a estimé l’un de ses porte-parole, Stefaan De Rynck, ajoutant à l’attention de Téhéran qu’”aucun partenaire ne doit mettre en danger une solution négociée”. Soulignant que la Commission n’avait dans cette affaire qu’un rôle d’accompagnement, il a rappelé que les trois grands pays européens (Allemagne, France, Grande-Bretagne) ainsi que le Haut représentant pour la politique extérieure de l’UE, Javier Solana, présenteraient cette semaine aux Iraniens le paquet global de coopération destiné à dissuader Téhéran de poursuivre une activité pouvant conduire à la maîtrise de l’arme nucléaire.. Banane: Menace de recours latino-américain Les producteurs latino-américains de bananes ont menacé l’Union européenne de réclamer de nouveau l’arbitrage de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) si elle persiste à pratiquer des droits de douane élevés sur leurs exportations. “L’UE a l’obligation de fixer un nouveau taux conforme aux recommandations des arbitres de l’OMC”, a déclaré Oswaldo Molestina, ministre du Commerce extérieur de l’Equateur, au lendemain d’une décision de l’OMC donnant tort à Bruxelles. “Si le niveau des taxes de l’UE recommençait à être considéré comme excessif par les pays latino-américains, ceux-ci pourraient recourir à un second arbitrage et la décision finale devrait être rendue au plus tard le 1er octobre”, a précisé le ministre équatorien. . Un tiers des Allemands menacés de pauvreté Un tiers des Allemands risquent de vivre dans la pauvreté à la retraite, a révélé une étude présentée mardi 2 août à Berlin, qui estime qu’ils ne s’y préparent pas assez alors même que l’Etat réduit de plus en plus ses prestations. Selon cette étude, commandée par l’Institut allemand pour la prévoyance vieillesse, deux tiers des Allemands ne préparent pas suffisamment leur retraite, ce qui conduira une partie d’entre eux à la pauvreté une fois cet âge atteint. Deux réformes successives du régime de retraite, en 2001 et en 2004, ont réduit les prestations effectives des caisses de retraite de 18%, mais la majorité des Allemands n’ont pas encore assez recours à l’épargne complémentaire.. Conseil de sécurité: Tokyo critique la position américaine Le Japon a critiqué la position américaine sur l’élargissement du Conseil de sécurité de l’ONU, allant même jusqu’à considérer comme “des belles paroles” le soutien américain à la candidature nippone, a indiqué mercredi 3 août le chef de la diplomatie japonais, Nobutaka Machimura. Ce pays fait campagne avec trois autres pays, l’Allemagne, le Brésil et l’Inde (le “G4”), pour obtenir un siège permanent au Conseil dans le cadre des réformes structurelles des Nations unies actuellement en discussion. Mais sans être opposé à un élargissement du Conseil de sécurité, Washington s’est dit hostile au projet du G4, qu’elle qualifie de “big bang”.. Hiroshima: Soixantième anniversaireIl y a soixante ans, le monde découvrait l’apocalypse nucléaire à Hiroshima et Nagasaki, premières et seules cibles de la bombe atomique, mais la menace n’a pas pour autant disparu. Capitale mondiale du pacifisme, la ville d’Hiroshima (sud du Japon) commémorera ce samedi 6 août le jour où la planète a basculé dans l’ère nucléaire. D’autres cérémonies auront lieu trois jours plus tard à Nagasaki (sud). Pour rappel, le 6 août 1945, à 8h15 exactement, à l’heure de pointe, le bombardier B29 américain “Enola Gay” a largué la bombe A sur Hiroshima, alors cité de garnison et port militaire. La bombe a explosé à quelque 600 mètres d’altitude, rasant instantanément le centre-ville. Environ 140.000 personnes (près de la moitié de la population de la ville en 1945) sont mortes soit immédiatement dans l’explosion, soit dans les mois qui ont suivi, des suites des radiations ou de brûlures extrêmes. Le 9 août, ce sont 74.000 personnes qui ont péri dans le second bombardement atomique sur Nagasaki.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc