×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:800 Le 30/06/2000 | Partager

. Toutes les fenêtres doivent donner sur la merElle est bien particulière l'histoire de la construction de l'Hôtel Zalagh de Fès. Le plan de l'établissement, bâti au début des années 60, précisait que «toutes les fenêtres de l'hôtel doivent donner sur la mer. En fait, il s'agissait d'une faute de frappe. Le texte initial de l'architecte précisait «... sur la Médina«. Réellement, dans les années 60, l'appellation médina était méconnue des Fassis puisqu'à l'époque, la nouvelle médina n'existait pas vraiment.. La RADEF coupe les vivres à la Chambre d'AgricultureDrôle de mésaventure que celle vécue par la Chambre d'Agriculture de Fès qui pâtit des effets de la sécheresse. Les plantes du petit jardin de la cour semblent gravement touchées. Seulement voilà, à Fès, seules les zones bour sont affectées par cet aléa climatique, contrairement aux espaces irrigués dont fait partie le jardin de la Chambre. Sauf que cette dernière n'a pas les moyens d'arroser sa cour. La RADEF, Régie Autonome d'Eau et d'Electricité de Fès, a en effet coupé l'eau et l'électricité à la Chambre. Motif invoqué: la Chambre n'a pas remboursé ses arriérés de payement.. Ne le mettez pas....Certains opérateurs fassis sont curieux. Ils le sont même un peu trop. Lors d'une entrevue avec un industriel, le journaliste était surpris de voir que celui-ci regardait par-dessus son épaule pour examiner ses notes. «Non, non, s'il vous plaît, ne le mettez pas... dites plutôt que... voilà, comme ça...«. Le plus amusant est que l'entrepreneur se déplaçait avec une telle rapidité de sa propre chaise à celle du journaliste que celui-ci ne savait où donner de la tête pour poser ses questions.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc