×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:250 Le 17/10/1996 | Partager

    OCDE: Séoul obtient son ticket d'entrée

    La Corée du Sud vient d'être admise au sein de l'Organi-sation de Coopération et de Développement Economique (OCDE).
    Le Conseil de l'OCDE qui regroupe l'en-semble des pays membres a approuvé les conditions d'adhésion de la Corée. Séoul a dû prendre des engagements sur la libérali-sation de son économie et sur l'ouverture de son marché financier.
    La Corée du Sud devient ainsi le 29ème pays membre de l'organisation.
    Il a fallu plus d'un an de négociations entre Séoul et l'OCDE pour que cette dernière accorde à la Corée du Sud son ticket d'entrée au sein de l'organisation.

    BEI: 130 millions d'Ecus pour la Turquie

    La Banque Européenne d'Investissement (BEI) a accordé des prêts d'un montant total de 130 millions d'Ecus (1Ecu=11,04DH) à la Turquie.
    Ce prêt est destiné à l'énergie et à la protection de l'environnement, rapporte un porte-parole de la Banque.
    Quelque 80 millions d'Ecus iront à l'entreprise publique Botas chargée de l'impor-tation, du transport et de la distribution du pétrole brut et du gaz.
    Les 50 autres millions iront à un projet de collecte et de traitement de déchets. Le prêt de la BEI s'inscrit dans le mécanisme "hors protocole" de la politique méditerranéenne de l'Union.
    Le Parlement avait décidé de bloquer une aide spéciale à la Turquie de 53 millions d'Ecus à cause de son non-respect des droits de l'Homme.

    Les syndicats se mobilisent
    Gel des salaires en Espagne

    Les syndicats de fonction-naires espagnols ont engagé le 15 octobre leur première épreuve de force contre le gouvernement Aznar.
    Ils ont appelé à des manifestations contre le gel des salaires prévu dans le Budget 1997 qui a pour objectif de faire adhérer l'Espagne à la monnaie unique.
    Il s'agit du premier mouvement de protestation unitaire de la fonction publique depuis 1975.
    Si le gouvernement ne recule pas, les syndicats appelleront à la grève générale, voire à "la grève de consommation"

    Algérie : La Banque Mondiale pour les privati-sations de masse

    Pour faire face aux lenteurs que connaît la privatisation en Algérie, la Banque Mondiale (BM) a proposé un programme de "privatisations de masse". Alger devra céder quelque 300 entreprises en vendant des coupons d'investissement à la population. Cette technique permettrait d'encourager les investisseurs locaux et étrangers intéressés par le marché algérien.

    Etats-Unis: Les prix de gros en hausse

    Selon des données diffusées par le Département du Travail, les prix de gros américains ont augmenté de 0,2% en septembre.
    Cette progression est expliquée par la modération des hausses dans l'alimentaire et l'énergie.
    Sur les douze derniers mois, les prix ont augmenté de 2,2% contre 2,3% sur la même période de 1995. Par ailleurs, le Département du Commerce a annoncé que le volume d'activité du commerce de détail avait augmenté de 0,7% en septembre après une baisse de 0,2% en août, soit le meilleur résultat depuis quatre mois.

    FMI: 391 millions de Dollars pour l'Egypte

    L'Egypte vient de décrocher un crédit stand-by sur 24 mois d'un montant de 391 millions de Dollars (1$=8,81DH). Ce crédit doit lui permettre de renégocier la dernière tranche de sa dette avec les créanciers bilatéraux du Club de Paris. L'Egypte suit depuis 1991 un programme de stabilisation économique qui a permis de porter la croissance du PIB à plus de 4% en 1995-1996.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc