×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprise Internationale

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:234 Le 13/06/1996 | Partager


KLM cherche de nouveaux partenaires
KLM, compagnie aérienne néerlandaise, a réalisé en 1995 un bénéfice net en hausse de 16,38%, à 1,6 milliard de Francs (1FF=1,70DH). Cependant, son résultat d'exploitation a connu une baisse de l'ordre de 41,3%. Celle-ci est justifiée, selon M. Pieter Bouw, président de la compagnie, par le versement des primes de retraite en janvier 1995. Elle s'explique aussi par les variations des cours de change qui lui ont fait perdre 87 millions de Francs. Toutefois, elle a été compensée en partie par l'augmentation des résultats des entreprises partenaires, en l'occurrence Northwest Airlines où la réévaluation des actions de la compagnie s'est établie à 150 millions de Francs. Par ailleurs, le président de KLM affirme que l'alliance avec Northwest est vouée à l'échec. La compagnie cherche donc d'autres partenaires pour avoir une part du marché européen entre 10 et15%.

Hoechst poursuit son recentrage
Le groupe chimique allemand Hoechst vient de céder ses activités concernant les produits chimiques fluorés standards au groupe belge Solvay. L'application de cet accord, prévue pour le1er juillet, est conditionnée par l'approbation des autorités de la concurrence.
Hoechst poursuit ainsi sa politique de recentrage sur ses métiers de base. Hoechst conservera en revanche l'unité qui fournit au groupe la matière première pour la fabrication de polymères fluorés, basée à Francfort.

Cadbury Schweppes se retire de CCSB
Coca-Cola vient de signer une lettre d'intention en vue de vendre sa part dans Coca-Cola and Schweppes Beverages (CCSB) à Coca-Cola Entreprises (CCE), filiale de Coca-Cola. Le groupe britannique Cadbury Schweppes vient d'annoncer lui aussi son intention de vendre les 51% qu'il possède dans la société qui s'occupe de la mise en bouteille et la distribution de boissons de Cadbury Schweppes et de Coca-Cola en Grande-Bretagne (CCSB). Cette dernière a été créée en 1987 par Cadbury Schweppes et Coca-Cola. Pour assurer la mise en bouteille et la distribution des boissons, CCE et Cadbury Schweppes vont signer un accord.

Swissair reprend les magasins hors taxes d'Allders
Swissair va racheter la filiale de magasins hors taxes Allders International du groupe britannique de distribution Allders au prix de 160 millions de Livres (1£=13,71DH). Par ailleurs, la compagnie suisse a étendu sa coopération avec le groupe américain Delta Airlines. Ce dernier pourrait faire des réservations sur des vols Swissair à destination de Genève et de Zurich au départ de Los Angeles, Chicago et Boston. La compagnie américaine effectuera également dès le 1er juillet prochain des réservations sur la liaison quotidienne Nwark-Zurich.

Banco Bilbao Vizcaya prend le contrôle de Banco Ganadero
La première banque colombienne Banco Ganadero, qui pèse 20 milliards de Francs d'actifs et dispose de 183 guichets, vient de céder 40% de son capital à Banco Bilbao Vizcaya (BBV). L'accord définitif sera signé dans les semaines à venir, selon la direction du groupe espagnol. Le contrôle de Banco Ganadero par BBV est "approuvé avec satisfaction" par les administrations colombienne et espagnole, indique Les Echos. Le groupe espagnol a aussi obtenu l'appui d'un groupe d'actionnaires disposant de 35% du capital de la banque colombienne. Le Banco Ganadero a gagné 310 millions de Francs en 1995 et 77 millions au premier trimestre 1996.

Hoechst poursuit son recentrage
Le groupe chimique allemand Hoechst vient de céder ses activités concernant les produits chimiques fluorés standards au groupe belge Solvay. L'application de cet accord, prévue pour le 1er juillet, est conditionnée par l'approbation des autorités de la concurrence. Hoechst poursuit ainsi sa politique de recentrage sur ses métiers de base. Hoechst conservera en revanche l'unité qui fournit au groupe la matière première pour la fabrication de polymètre fluorés, basée à Francfort

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc