×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie Internationale

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:222 Le 21/03/1996 | Partager

Italie: Excédent commercial record en 1995
L'Italie a dégagé en 1995 un excédent commercial record de 44.365 milliards de Lires (1.000 Lires=5,58DH), contre 35.664 milliards un an auparavant, selon les chiffres de l'Istat, l'Office italien des statistiques. Les exportations ont augmenté de 22,3% et les importations de 22%.
Au sein de l'Union Européenne, les plus forts excédents ont été enregistrés avec l'Espagne, la Grèce, le Portugal, l'Allemagne et le Danemark. Avec la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Suède et l'Irlande, le déficit s'est en revanche creusé.

APEC: Accord pour stabiliser les changes

Les ministres des Finances des 18 pays de l'Apec (Forum de coopération économique Asie-Pacifique qui regroupe les pays asiatiques, les Etats-Unis, le Canada, le Mexique et le Chili) sont tombés d'accord le 17 mars pour stabiliser les changes, favoriser les investissements d'infrastructure et soutenir la croissance.
Dans un communiqué conjoint, publié à l'issue de leur réunion à laquelle a participé le directeur général du Fonds Monétaire International, les ministres ont insisté, entre autres, sur la nécessité de "l'épargne privée pour financer les besoins en infrastructures", d'une "prudence fiscale qui doit aller de pair avec les nécessités sociales" et enfin d'"une politique macro-économique cohérente pour stabiliser les flux de capitaux et les taux de change".

UEM: 67% des Britanniques contre l'Euro

La majorité des Britanniques sont contre la monnaie unique. Selon un sondage réalisé par l'institut NOP auprès d'une population de 1.500 personnes, et publié par le Sunday Times, seulement 23% de l'échantillon sont favorables au remplacement des monnaies nationales par l'Euro.
Ce sondage a en outre révélé que 80% étaient pour un référendum au Royaume-Uni sur l'adoption de la monnaie unique et que 30% jugeaient positive l'appartenance à l'Union Européenne.

Agriculture: La France présentera une loi d'orientation en 1997

La France a annoncé pour 1997 une loi d'orientation agricole, la quatrième du genre depuis 1960. Cette loi, qui trace un cadre général sur vingt ans, vise la modernisation et l'adaptation de l'agriculture française aux nouvelles donnes technologique, démographique et politique. "En 2015, la planète comptera 8 milliards d'êtres humains. Il faudra alors produire le double des volumes actuels. Il s'agit donc pour l'agriculture française d'une chance économique et d'un devoir moral", a expliqué M. Jacques Chirac.

La Slovénie veut adhérer à l'OCDE

La Slovénie a présenté sa candidature à l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE). Le secrétaire général de l'Organisation a déclaré que l'adhésion de ce pays faisait partie d'un "processus qui pouvait durer des mois ou des années". Les demandes d'adhésion se font de plus en plus nombreuses et impliquent une redéfinition des structures de l'OCDE.
Après avoir admis en décembre dernier la République tchèque, l'Organisation doit ouvrir ses portes à la Hongrie en mai prochain et à la Pologne en été.

Club de Paris: Nouveau rééchelonnement de la dette russe

La Russie a obtenu un quatrième rééchelonnement de sa dette publique, évaluée à 38 milliards de Dollars (1$US=8,60DH), auprès du Club de Paris, selon le vice-Premier ministre russe, Oleg Davidov. Ce rééchelonnement est la conséquence logique d'un accord passé avec le FMI en février dernier et qui s'est d'ailleurs traduit par l'octroi d'un crédit de 10,2 milliards de Dollars en contrepartie d'un engagement à respecter un plan économique sur trois ans, est-il rappelé.
M. Davidov a également indiqué qu'un accord avait été trouvé sur une prochaine adhésion de Moscou au Club de Paris, qui compte actuellement 17 pays créanciers publics des pays emprunteurs.
Cette adhésion sera annoncée lors du sommet du G7 prévu pour juin prochain.

Dépenses publiques: Paris et Bonn se serrent la ceinture

Les dépenses budgétaires resteront sous haute surveillance en France et en Allemagne.
M. Jean Arthuis a confirmé le gel de 20 milliards de Francs (1FF=1,73DH) de crédits budgétaires pour éviter tout dérapage du déficit pour 1996. Celui-ci ne doit pas dépasser 287 milliards.
De son côté, le ministre allemand des Finances Theo Waigel a décidé de soumettre à autorisation préalable la plupart des dépenses publiques.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc