×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:217 Le 15/02/1996 | Partager

    Chine: Coups de semonce des Etats-Unis
    Le représentant américain au Commerce a averti la Chine que son pays prendrait des "mesures décisives" pour faire appliquer l'accord bilatéral sur la protection intellectuelle conclu voilà près d'un an.
    De son côté, le secrétaire d'Etat américain a fait savoir aux autorités chinoises que le maintien des restrictions à l'importation de blé états-unien pourrait compromettre l'admission du pays à l'Organisation mondiale du Commerce. Ces restrictions entraîneraient pour les exportateurs de blé américain un manque à gagner de 100 millions de Dollars (1$US=8,75DH) par an.

    Destinations touristiques: Redistribution des cartes en 1995
    Une redistribution des cartes s'est opérée en 1995 dans le hit-parade des destinations mondiales. L'Asie de l'Est et le Pacifique, qui venaient en tête de destinations touristiques mondiales depuis plusieurs années, sont passés à la troisième position (derrière l'Europe et le continent américain), malgré une hausse de 8,6% des arrivées et de 12 % des recettes.
    La France, solide leader des destinations touristiques, est désormais talonnée par l'Espagne (45 millions de touristes) qui reprend la deuxième place aux Etats-Unis. En termes de gains, les USA occupent toujours la pôle-position avec 58 milliards de Dollars.

    UE: Le chômage a atteint 10,9% en décembre
    En décembre 1995, 18,1 millions de personnes étaient au chômage dans l'Union Européenne, soit 10,9% de la population active, selon Eurostat, l'office des statistiques européen. En hausse de 0,2 point par rapport à novembre, ce taux reste inchangé par rapport au niveau enregistré en 1994.
    Le chômage s'est prononcé en Allemagne (en janvier 1996, 4 millions de chômeurs, soit 10,8% de la population active, ont été recensés), en France, en Italie, en Suède et en Finlande. En revanche, l'Espagne, où le chômage est le plus élevé (22,2%), a vu le nombre de ses sans-emploi diminuer.
    Le taux le plus faible continue d'être relevé au Luxembourg (4%).
    Dans l'UE, le chômage des jeunes et des femmes reste particulièrement élevé. En décembre donc, les jeunes sans travail représentaient 20,8% de la population active, avec des records en Espagne (38,2%), en Italie (36,5%) et en Finlande (29,1%), et les femmes 12,6% (9,6% pour les hommes).


    Transactions courantes: Recul du surplus japonais en 1995
    La balance des transactions courantes du Japon (qui prend en compte les échanges de marchandises et de services ainsi que certains transferts) a dégagé en 1995 un excédent de 110,44 milliards de Dollars (1$US=8,75DH), en recul de 14,5% par rapport à l'année précédente. Il s'agit de la deuxième baisse consécutive. En 1994, l'excédent courant avait diminué de 1,6% par rapport aux 131,5 milliards de Dollars enregistrés en 1993.
    Calculée en Yens, la baisse de 1995 est encore plus marquée puisqu'elle atteint 22%.
    Il est à noter que les chiffres de la balance des paiements ne seront plus donnés qu'en Yens.

    Etats-Unis: Contraction de l'excédent commercial en novembre
    Le déficit de la balance américaine des biens et services s'est élevé à 7,06 milliards de Dollars (1$US=8,75DH) en novembre 1995, soit son plus bas niveau depuis mars 1994. Il s'inscrit en baisse par rapport aux 8,16 milliards affichés le mois précédent.
    Les analystes de Wall Street s'attendaient à un déficit de 8,5 milliards, en raison notamment de l'aggravation de la balance énergétique. En novembre, les Etats-Unis ont en effet importé du pétrole et produits dérivés pour une valeur de 4,33 milliards de Dollars, en hausse de 4,8% par rapport à octobre.
    Le déficit de la balance commerciale sur les onze premiers mois de l'année atteint 55,81 milliards contre 60,07 milliards en glissement annuel.

    Congés maladie: L'Etat néerlandais se désengage
    L'Etat néerlandais ne prendra plus en charge les congés maladie des salariés du privé. Le Sénat a en effet adopté une loi qui entrera en vigueur le 1er mars et qui doit permettre des économies annuelles d'environ 562,5 millions de Dollars pour l'Etat. Aux termes de cette loi, explique Le Figaro, les entreprises devront verser aux salariés 70% de leur salaire pendant 52 semaines, au lieu de 6 actuellement.
    Objectif du législateur: mettre un frein à l'absentéisme.
    Cette nouvelle disposition ne s'appliquera pas aux intérimaires et aux femmes enceintes. Pour éviter que les entreprises ne renoncent à embaucher des malades chroniques, une loi complémentaire est prévue, souligne le quotidien français.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc