×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    El Jadida
    L’OFPPT met en place une formation en hôtellerie

    Par L'Economiste | Edition N°:2362 Le 15/09/2006 | Partager

    . Plus de 3.000 stagiaires inscrits aussi dans différentes filières. Un institut du tourisme opérationnel en janvier 2007La région de Doukkal-Abda est appelée à devenir, dans un futur proche, un véritable pôle touristique. L’aménagement, dans le cadre du Plan Azur, de la station balnéaire Mazagan en est le projet phare (cf. www.leconomiste.com). Il s’agit donc aujourd’hui d’accompagner ce processus en préparant les compétences. C’est pourquoi l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) met en place un grand nombre de filières dédiées au secteur de l’hotellerie et du tourisme. Au programme notamment: les métiers dits de bouche (cuisine, pâtisserie, boulangerie), maintenance, gestion, paysagistes, guides, etc. Un institut du tourisme est en cours de construction à El Haouzia sur une superficie de deux hectares dans le voisinage de la station Mazagan. Le nouvel institut, opérationnel en janvier 2007, pourra accueillir 500 stagiaires en première année pour une formation étalée sur deux ans. La semaine dernière, Larbi Bencheikh – directeur général de l’Office – a effectué une visite pour s’enquérir de l’avancement des travaux. En attendant l’ouverture de l’établissement, un premier groupe composé de 204 stagiaires a déjà entamé un cycle d’études. Il est actuellement en formation à l’ISTA (Institut supérieur de technologies appliquées), situé sur l’avenue Al-Massira. Par ailleurs, l’OFPPT a mis en formation des techniciens spécialisés dans différentes filières. Celles-ci sont censées répondre aux besoins des entreprises de la zone industrielle et de Jorf Lasfar. De plus, plusieurs partenariats sont établis avec les entreprises et des administrations de la région pour assurer la formation continue de leur personnel. Cette année, ce sont 3069 stagiaires qui sont inscrits dans les six centres de la région. Un chiffre qui a triplé en l’espace de quelques années, tient-on à préciser. A noter qu’El Jadida compte deux instituts et un centre de qualification professionnelle. Un quatrième centre se trouve à Azemmour et un autre à Sidi Bennour. L’Office a également mis en place un cursus d’apprentissage dans la prison civile Sidi Moussa afin de favoriser l’insertion sociale des détenus. Cette année, plus de 160 détenus y sont inscrits. De notre correspondant, Mohammed RAMDANI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc