×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

El Jadida: Du hip-hop au Théâtre municipal

Par L'Economiste | Edition N°:1975 Le 10/03/2005 | Partager

. Chorégraphie du Street-Jazz, danse africaine et du tango moderne. La danse-spectacle, première version, prévue vendredi 25 marsLa capitale des Doukkala va connaître les prochains jours une ambiance particulière. La danse et la musique vont prendre possession de la ville. Un programme riche et varié qui démarrera le 25 mars avec la troupe, nouvellement constituée, Dance-Tour. Composée de véritables professionnels, elle donnera sa première représentation au Théâtre municipal. Cette soirée est ouverte seulement aux “VIP”, sur invitation. “Professionnels du spectacle, industriels, personnalités politiques, publicitaires et gens de la culture viendront de tout le Maroc à ce spectacle inédit”, confie Sandrine Amanallah, chorégraphe et qui a fait partie durant trois ans de la troupe de danse américaine, Walter Nicks. L’objectif est de faire connaître un spectacle unique en son genre sur le continent africain. Trois professeurs confirmés et des danseurs issus d’écoles artistiques de Casablanca font partie de la direction artistique. Ces derniers viennent de représenter le Maroc à Lille en France, fait savoir Sandrine. Le spectacle, prévu avec 12 danseurs, se prépare avec des chorégraphies du Street-Jazz, de la danse africaine, du tango moderne, du hip-hop et d’autres démonstrations performances. Les répétitions des danseurs ont débuté depuis des semaines au théâtre. La troupe a bénéficié du soutien de la Province, de la Municipalité, de la délégation du ministère de la Culture et de l’Alliance franco-marocaine. De nombreux sponsors ont également apporté leur contribution. “La réalisation d’un spectacle de ce genre nécessite, sans le décor, un budget de 60.000 DH environ”, déclare Amanallah.Des représentations sont aussi prévues pour le grand public. Une tournée dans les autres villes du Royaume et à l’étranger est également au programme.


Les ambitions de Dance-Tour

La compagnie Dance-Tour a pour objectif de monter des spectacles adaptés, de se produire dans des shows-télé, de faire des spots publicitaires, des vidéo-clips et du cinéma. La direction artistique de la troupe se compose de Sandrine Amanallah et Youssef Bouhma, professeur de hip-hop à Casablanca. Les danseurs sont Tarik Boulaarassi, Tarik Belkass, Réda Lakhouli. Amina Zahidi, Maria Mahfoud, Sarah Belfaiza, Aïda Hassar, Imane Mardhy, Roselyne Rabino, Yasmine Zahir et Rim Abdelmoumen. Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc