×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Fès: Un nouveau départ pour l’Union des PME

Par L'Economiste | Edition N°:1975 Le 10/03/2005 | Partager

. Objectif: Accompagner les professionnels locaux«La suppression de l’accord multifibres aura des répercussions négatives sur les exportations nationales. Et ce, à défaut d’une stratégie rigoureuse axée sur la diversification des débouchés et des produits, la réduction des coûts et le repositionnement vers d’autres articles plus élaborés et à forte valeur ajoutée”, indique Abdou Jouahri, consultant en économie et vice-président de l’Union des PME de Fès-Boulemane. Consciente des contraintes liées au démantèlement de l’accord multifibres et aux accords de libre-échange, l’Union se mobilise pour encadrer les professionnels de la région Fès-Boulemane et créer une grande réflexion à ce propos. En effet, ces responsables ont constaté que la CGEM est appelée à gérer beaucoup plus les grandes entreprises que les petites. Aussi, proposer les mesures susceptibles d’accompagner la modernisation du secteur est devenu plus qu’une nécessité. Mais bien avant, il fallait regrouper les PME autour d’une structure professionnelle, surtout pour la survie de cette catégorie d’entreprises qui représentent plus de 90% du tissu économique national. Dès sa création, il y a près de 2 ans, l’Union régionale des PME s’est donné pour ambition de drainer le maximum d’entreprises, d’être leur fédérateur et d’essayer d’agir dans leur intérêt réel. “Notre objectif n’est pas de défendre les gens qui ne règlent pas leurs échéances mais de défendre les entreprises qui sont réellement en difficulté”, tient à préciser Mohammed Aziz Lahlou, président de l’Union des PME Fès-Boulemane. Et d’ajouter qu’après un exercice marqué par un certain nombre d’activités (les contrats spéciaux de formation, le contentieux des jeunes entrepreneurs…) et, dans la perspective de suivre l’évolution de l’entreprise en synergie avec le développement de l’économie du pays, l’Union a décidé de prendre un nouvel élan. Elle s’est inscrite alors dans une nouvelle dynamique par la mise en place d’un certain nombre de mécanismes et une nouvelle stratégie basée sur les objectifs fixés par le bureau national. Dans ce cadre, il a été procédé à un remaniement du bureau pour le rendre plus représentatif de la région et de ses spécificités et, par conséquent, plus efficace. Des personnes chargées de la communication, du partenariat et des relations avec les institutions ont été nommées. Ces changements ont, d’ailleurs, encouragé une centaine de PME à adhérer.  Pour Lahlou, cette restructuration a permis aussi la mise en place d’un plan d’action 2005 ambitieux, avec notamment l’organisation d’un forum arabe des PME. Prévu au courant du mois de mai, l’événement invite 16 pays arabes qui seront représentés par des délégations de chef d’entreprise. Cela contribuera à faire du B2B (Business to business) effectif. L’Union organisera également cinq “forums entreprendre” dont l’objectif sera de traiter des domaines d’actualité. Ils seront animés par des spécialistes.De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc