×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

El Jadida: Des actions de proximité pour scolariser les enfants du rural

Par L'Economiste | Edition N°:1609 Le 25/09/2003 | Partager

. L'opération “cartable gratuit” se poursuit dans le cadre de la mise à niveauHabib El Malki (ministre de l'Education nationale) a lancé le programme de la mise à niveau des écoles primaires en commençant par des zones rurales dans la province d'El Jadida. Le ministre du MEN était accompagné de Sean Doyle, ambassadeur de la Commission européenne au Maroc. Mais les élèves nouvellement inscrits en première année du primaire ne comprenaient rien à ces officialités. En attente devant leur école fraîchement peinte en vert pistache, ils avaient hâte de toucher et d'ouvrir le cartable promis depuis l'année dernière à leurs parents. Au total, 3.083 élèves dans 31 écoles de la province sont concernés par la distribution des cartables bleus si particulière à leurs yeux. Une nette augmentation des inscriptions est enregistrée dans les communes touchées par le programme de la mise à niveau. Dans la commune d'Ouled Hssine, le taux d'inscription est passé à 90% pour les garçons contre 26% en 2000/2001. La courbe des inscriptions est encore plus significative pour les fillettes. De 19% pour l'année scolaire 2000/2001, le taux est passé à 104% cette année d'après les chiffres de la délégation du MEN à El Jadida. L'opération 10.000 cartables concerne aussi 7 autres provinces du Royaume (Khémisset, Taounate, Larache, Khénifra, Sefrou, Chtouka Aït Baha et Figuig). Les directeurs des écoles comptent beaucoup sur la mise à niveau qui prévoit la réfection, la construction et le réaménagement des établissements. Au programme aussi, le logement de fonction des d'enseignants. Les instituteurs dans le milieu rural souffrent tous les jours du calvaire des déplacements à travers les voies secondaires et les pistes impraticables. Il faut parfois parcourir à pied jusqu'à 8 km de pistes pour atteindre des douars enclavés sans eau ni électricité, confie un instituteur. El Malki a fortement déploré l'existence de salles en préfabriqué dans certaines écoles. Le ministre a en outre relevé combien il est impératif d'augmenter le nombre de points d'eau pour éviter les longs trajets aux élèves. Ces derniers pourraient alors se consacrer à leurs études au lieu de perdre du temps à aller chercher de l'eau.


Programme Meda

Les communes rurales concernées par le programme MEDA dans la province d'El Jadida sont : Ouled Hssine, Ouled Rahmoune, Laghnadra, Mograss, Aljabria, Laksiba et Bousaken. A terme, sont ciblées 326 unités scolaires à travers le royaume. L'aide européenne se chiffre à 40 millions d'euros. Le projet est scindé en 2 phases de 4 ans avec un budget de 20 millions d'euros chacune.De notre correspondant, Mohamed RAMDANI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc