×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Dossier Emploi
OFPPT: Les nouveautés de la rentrée 2002-2003

Par L'Economiste | Edition N°:1364 Le 30/09/2002 | Partager

. Démarrage de deux centres: l’ISTA d’Agadir et le CQP d’Ahfir. Formation à la carte pour les cours du soirAffluence record cette année à l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT). Le nombre de postulants aux différents établissements de l’Office a en effet dépassé le seuil des 170.000, indique un communiqué de l’OFPPT. Mais finalement, ce ne sont que 34.880 stagiaires qui sont retenus en 1re année contre 29.761 l’année précédente, soit une évolution de 17%. Le niveau technicien spécialisé a atteint un effectif global de 8.055 stagiaires dont 4.803 en 1re année contre 3.340 l’année précédente. Une hausse que l’Office impute à une meilleure rentabilité du dispositif de formation. Le nombre total des stagiaires pour cette année est de 57.373 contre 52.311 en 2001-2002, soit 10% de plus. Cette année, la rentrée est marquée par le démarrage de deux nouveaux établissements avec une capacité additionnelle de 220 places. Il s’agit du CQP (Centre de qualification professionnelle) d’Ahfir et de l’ISTA Transport d’Agadir. Ce dernier est le deuxième établissement spécialisé dans le transport après celui de Tanger. Il met à la disposition des stagiaires 120 places pédagogiques et dispense une filière du niveau technicien spécialisé (TS Transport et Logistique) ainsi que quatre autres formations qualifiantes de courte durée (conducteur routier de marchandises, conducteur routier de voyageurs, conducteur routier de voyageurs (option tourisme) et moniteur d’auto-école). Le CQP d’Ahfir offre, lui, 100 places pédagogiques et quatre sections du niveau qualification dans les filières: réparateur véhicules auto, électricité d’installation, ouvrier qualifié menuisier et coupe et couture. Cette rentrée connaît également l’extension de quatre établissements pour mieux répondre aux besoins du marché de l’emploi, avec la création de 240 places supplémentaires. Il s’agit du CREA (Centre de recherche et d’engineering pour l’automobile) de Casablanca, l’ISTA Hay-Riad (Rabat), l’ISTA Hay-Hassani (Casablanca) et l’ISTA Ibn Marhal (Tanger). . 7.200 stagiaires en formation alternéePar ailleurs, la formation alternée, qui recourt à l’entreprise pour la moitié de la durée de formation, accueille cette année 7.200 stagiaires. La formation pour adultes, qui est une formation de courte durée (4 mois) à caractère essentiellement pratique et sans exigence de niveau scolaire ou d’expérience professionnelle passera, elle, à 1.465 participants par promotion, soit une évolution de 66% par rapport aux réalisations de la première promotion de la rentrée 2001-2002. Cette année, 20 unités mobiles offriront une formation à 2.300 participants dont 400 jeunes formés dans le cadre des deux conventions conclues avec la Fondation Mohammed V pour la solidarité dans les villes de Laâyoune et Meknès. Quant aux cours du soir, dont l’objectif est de permettre aux salariés des entreprises assujetties à la taxe de formation professionnelle et aux demandeurs d’emploi de compléter leur formation tout en s’adaptant aux nouvelles orientations technologiques, ils accueillent cette année près de 22.000 inscrits. A signaler que le dispositif de ces cours du soir connaît cette année une réforme qui permettra aux établissements d’offrir des formations à la carte où les participants auront le choix entre une formation diplômante ou une qualification spécifique en fonction de leurs besoins. En matière de formation continue, les établissements de l’OFPPT offriront aux entreprises et aux salariés davantage d’actions de formation planifiées et spécifiques adaptées à leurs besoins de perfectionnement. Le nombre de bénéficiaires avoisine les 49.000. A. E.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc