×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Delphi creuse ses pertes

Par L'Economiste | Edition N°:2343 Le 18/08/2006 | Partager

. Perte nette de 2,6 milliards de dollars au 1er semestre 2006L’ÉQUIPEMENTIER automobile américain Delphi, sous la protection de la loi sur les faillites depuis octobre, a annoncé mardi 15 août une perte nette de 2,6 milliards de dollars au premier semestre 2006, contre une perte de 741 millions sur les six premiers mois de 2005. Cette perte comprend une charge de 1,9 milliard de dollars liée à son programme de départs anticipés, a précisé Delphi dans un communiqué. A la mi-juin, Delphi avait conclu des accords sur un plan de départs anticipés avec ses deux plus gros syndicats. Près de 34.000 employés sont éligibles à ce programme. «Le programme de départs anticipés est une étape dans notre processus de transformation. Cependant, nous continuons d’afficher des pertes en raison d’une structure de coûts qui n’est pas compétitive aux Etats-Unis», a souligné le directeur financier de Delphi, Robert Dellinger. Delphi avait accusé une perte nette de 2,4 milliards de dollars en 2005, après une perte de 4,8 milliards en 2004. Au premier trimestre 2006, la perte a atteint 363 millions de dollars, soit 65 cents par action, contre une perte de 403 millions au premier trimestre 2005 (73 cents par action). Au deuxième trimestre, la perte a grimpé à 2,3 milliards de dollars, contre 338 millions sur la même période de l’exercice précédent. Les recettes se sont établies à 14 milliards de dollars au cours du premier semestre contre 13,9 milliards environ un an auparavant, a précisé Delphi dans son communiqué. Le chiffre d’affaires non généré par General Motors a progressé de 9% à 7,7 milliards de dollars, soit 55% des recettes totales. Le groupe a généré des flux de trésorerie de 187 millions de dollars au cours du semestre, a-t-il encore précisé.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc