×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    Contrôle industriel : Cegelec et AEG vont créer une société commune

    Par L'Economiste | Edition N°:164 Le 26/01/1995 | Partager

    Le Français Cegelec, filiale d'Alcatel-Alsthom, et l'Allemand AEG (Daimler-Benz) ont conclu un accord le 16 janvier pour rapprocher leurs activités dans le contrôle industriel. Cet accord porte sur la création d'une société commune détenue à 51% par la filiale ingénierie électrique d'Alcatel et 49% par AEG. La nouvelle entité, dont la direction sera assurée par le groupe français, doit encore recevoir l'accord des autorités européennes.

    Si elle voit le jour, cette société figurera parmi les leaders mondiaux du contrôle industriel avec 10% du marché, aux côtés de l'Allemand Siemens et de l'Helvético-Suédois ABB.

    Elle emploiera 3.700 personnes, principalement en France, en Allemagne, en Autriche, en Belgique, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

    Le joint-venture compte également s'installer en Chine et en Australie. Il réalisera un chiffre d'affaires de 4,5 milliards de Francs, dont 2,4 milliards par le groupe français.

    Grâce à ce rapprochement, Cegelec va pouvoir étendre sa dimension européenne et pénétrer en force le marché allemand.

    Cegelec reconnaît en effet que son chiffre d'affaires "outre-Rhin est négligeable et que tous les contrats qu'elle honorait étaient en collaboration avec de grands mécaniciens allemands", rapportent les quotidiens français.

    Cette alliance permet à AEG de poursuivre son plan de restructuration. Celui-ci est axé sur un recentrage de ses activités. Le groupe allemand s'est en effet déjà délesté de sa branche de comptage électrique et d'une partie de ses activités dans le contrôle informatique. Par ailleurs, en avril dernier, il a créé un joint-venture avec Schneider pour marier ses automates.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc