×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Comment fabriquer des pollueurs

Par L'Economiste | Edition N°:896 Le 16/11/2000 | Partager

. Ingrédients: Des textes vieux d'un siècle, un manque manifeste de civisme et une léthargie sans limite des autorités. Chaque Marocain produit 0,6 à 0,7 kg d'ordures ménagères par jourEtat dé-plo-ra-ble. Air, eau, déchets, le déficit écologique s'alourdit. Notre environnement est bien malade. Si le Maroc veut devenir un pays exemplaire, il devra retrousser ses manches et actionner les balais, car les efforts à fournir sont colossaux.Les textes régissant l'environnement remontent au début du siècle. Des refontes ont été initiées mais ne sont pas pour la plupart encore entrées en vigueur.Les ordures et décharges sont nos monstres du Loch Ness. Sachets, emballages crevés et ordures diverses envahissent les trottoirs. Avec les odeurs nauséabondes dégagées par ces déchets, le cocktail est détonnant. Au manque de civisme manifeste des citoyens s'ajoute le laxisme des autorités.Les villes ou communes ayant délégué les services de collecte et de propreté urbaines se comptent sur le bout des doigts (Hay Hassani à Casablanca, Nador, Essaouira ou encore Fès-Médina). Combien de tentatives ont été avortées dans la citadelle casablancaise, rongée par des guerres intestines sur la concession de la collecte. Durant les deux dernières décennies, la production des déchets solides (ménagers, industriels et hospitaliers) a connu une augmentation sans précédent, liée notamment à une intensification des activités de production et de consommation.Selon les dernières données, le Maroc en produit quelque 6 millions de tonnes par an. Quotidiennement, un Marocain génère entre 0,6 et 0,7 kg d'ordures ménagères, soit une production de plus de 9.700 tonnes par jour, dont le tiers pour la seule ville de Casablanca.Selon des experts, en 2020 la production journalière des ordures ménagères dans les villes atteindra 26.000 tonnes, soit près de 9,5 millions de tonnes par an.La pauvreté constitue elle aussi une menace pour l'environnement. Confrontés à la misère et à la faim, les démunis détruisent et surexploitent souvent leur environnement pour survivre. En nombre croissant, ils affluent vers les villes déjà surpeuplées.La pollution industrielle est fortement montrée du doigt. Aujourd'hui, les industries n'investissent dans l'environnement et les technologies propres que lorsqu'elles y sont contraintes ou qu'elles y trouvent un intérêt.Meriem OUDGHIRI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc