×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

CO2: Les routes sont les plus polluantes

Par L'Economiste | Edition N°:1814 Le 19/07/2004 | Partager

. Une situation particulièrement préoccupante en Espagne    En 13 ans (1990-2002), les rejets de CO2 (gaz carbonique) et autres gaz réchauffant l’atmosphère dans l’Union européenne ont diminué de 2,9%. Mais ils ont bondi de 23% dans le transport routier. Le dérapage des transports s’accélère, les émissions globales du secteur sautant de 18% entre 1990 et 2000 à 20% entre 1990 et 2001, et 21% entre 1990 et 2002. Les Quinze, qui doivent abaisser leurs rejets de 8% entre 2008-2012 par rapport à 1990, afin de respecter le protocole de Kyoto sur les gaz à effet de serre, sont donc encore très éloignés du but. Les émissions européennes de gaz à effet de serre ont baissé de 0,5% en 2002, pour des raisons conjoncturelles. Mais ont augmenté de 1,2% dans le transport routier, selon l’Agence européenne de l’environnement (AEE).Le fléchissement global de 2002, est dû davantage à des circonstances exceptionnelles qu’à des efforts spécifiques de lutte contre les gaz à effet de serre: stagnation de l’activité économique et hiver favorable qui a entraîné une moindre demande de chauffage des ménages et des services. C’est en Espagne que la situation est la plus préoccupante avec une envolée d’émissions de 39,4% en 2002 sur 1990, alors que ce pays est autorisé à accroître ses rejets de 15% seulement en 2008-2012, d’après un accord interne aux Quinze de répartition des efforts de Kyoto. Seuls quatre pays sont plus ou moins en phase actuellement avec Kyoto et cet accord intraeuropéen, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la Suède et, dans une moindre mesure, la France. (AFP)

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc