×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Economie

    CGEM: La campagne électorale commence doucement

    Par L'Economiste | Edition N°:741 Le 06/04/2000 | Partager

    . D'abord, la difficile recherche des candidats
    . M. Ahmed Chami souvent donné comme l'héritier de M. Lahjouji
    . L'ONA, dont l'avis va peser en AG, aimerait un candidat "en phase avec le renouvellement des générations"


    Sotto voce, la campagne électorale commence pour la présidence de la CGEM: M. Abderahim Lahjouji, président depuis deux mandats, ne peut pas se représenter - et d'ailleurs, il ne le veut pas. Personne ne s'est encore officiellement déclaré candidat à la succession de M. Lahjouji. Cependant, certains lui donnent déjà un héritier en la personne de M. Ahmed Chami, actuellement vice-président de la Confédération. Il est exact qu'on les voit souvent ensemble et que M. Lahjouji dit beaucoup de bien de M. Chami. D'autres lui donnent comme héritier M. Alami, président de la Commission juridique et fiscale, en raison justement de sa forte implication dans les questions juridiques et fiscales qui affectent la vie des entreprises modernes.
    Par ailleurs, M. Abdellatif Bel Madani, président de la Chambre de Commerce, d'Industrie et des Services de Casablanca et candidat malheureux devant M. Lahjouji pour les avant-dernières élections, a été aussi sollicité. Néanmoins, il a opposé une fin de non-recevoir: il ne veut pas être candidat à la CGEM. Autre candidat manqué, M. Omar Amraoui. Sa carrière dans l'administration (Directeur de l'Industrie) et dans le privé (Berliet puis CIMTEX) plaisait bien à ceux qui auraient voulu qu'il fasse acte de candidature, mais M. Amraoui est allé s'installer au Canada où il représente d'ailleurs la CGEM. D'autres noms circulent, parfois sans même que l'intéressé soit au courant des projets qui se forment sur sa personne. Il s'agit, entre autres, de M. Karim Zaz (ancien OFPPT et actuellement DG de la filiale de France Télécom, Maroc Connect), Mme Saïda Karim-Lamrani (qui gère les intérêts du groupe familial), M. Mohamed Lahlou (actuellement président de l'Amith et vice-président de l'ASMEX), M. Azzedine Guessous (ancien ministre du Commerce et de l'Industrie, ancien ambassadeur et actuellement président de la CIMR), M. Hamid Bouidar (ancien secrétaire général de l'ONA et actuellement DG de la nouvelle Société Centrale des Boissons Gazeuses dans le groupe des Brasseries)...
    Le groupe ONA ne peut pas faire à lui seul le président de la CGEM. Cependant, ses entreprises, nombreuses et à jour de leurs cotisations, pèsent dans l'assemblée générale de la Confédération. Il est difficile d'imaginer un patron des patrons qui puisse être élu sans au moins la neutralité des entreprises du groupe. M. Mourad Chérif, président de l'ONA, n'a pas de candidat en tête. Néanmoins, pour lui, le patron des patrons idéal "serait une femme ou un homme incarnant le renouveau des générations que vit le Maroc". Il faudrait, ajoute-t-il, qu'il "ait de l'ambition pour ce pays et que cela se voie dans son attitude et dans ce qu'il a fait". Pour M. Chérif, le président actuel, M. Lahjouji, a été "un excellent patron des patrons", grâce à "sa grande rectitude, à son courage et à son dévouement pour ses pairs". Par courage, le président de l'ONA fait référence à la campagne d'assainissement de 1996 conduite par M. Driss Basri, où les entrepreneurs s'étaient sentis visés du fait qu'ils étaient entrepreneurs. La campagne par sa violence a longtemps marqué les esprits. La CGEM, grâce à l'action de M. Lahjouji et de ses proches, y avait acquis une aura politique qu'elle n'avait jamais eue.

    Nadia SALAH

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc