×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Célébration de la journée nationale de lutte contre le sida

    Par L'Economiste | Edition N°:1911 Le 07/12/2004 | Partager

    . Plusieurs manifestations sont prévues à travers le Royaume C’EST aujourd’hui 7 décembre que le Maroc célèbre, à l’échelle nationale, la journée mondiale de lutte contre le sida organisée cette année sous le thème “Femme, fille et VIH/sida”. A cette occasion, le ministère de la Santé orchestre une rencontre à Rabat en collaboration avec l’Onusida. Cet événement connaîtra la participation des départements ministériels, de la société civile, des représentants de l’art et des médias et des organismes internationaux. Durant une demi-journée, les participants débattront de plusieurs sujets: “vulnérabilité de la femme au VIH/sida”, “sida et média”, “prise en charge des personnes vivant avec le VIH/sida” et “messages en matière de communication sociale de lutte contre le sida”.Cette rencontre sera accompagnée de plusieurs événements au niveau régional.A noter que depuis 1986 (date de déclaration du premier cas du sida au Maroc) et jusqu’à fin novembre 2004, 1.557 cas ont été notifiés au Programme national de lutte contre les IST/sida du ministère de la Santé. 68% d’entre eux appartiennent à la tranche d’âge de 15 à 39 ans. Par ailleurs, la transmission du virus par voie hétérosexuelle représente 75% des cas, indique le ministère.Ces dernières années, une tendance à l’augmentation de la proportion des femmes parmi les nouveaux cas de sida a été enregistré au Maroc, à l’instar du reste du monde. En 2001, le nombre de cas notifiés est presque égal à celui des hommes. Partant de ce constat, l’Association de lutte contre le sida (ALCS) a mené, en partenariat avec le ministère de la Santé, deux projets de prévention auprès des femmes (ouvrières et prostituées). Ils ont porté sur la sensibilisation et la distribution des dépliants et des préservatifs. Au total, 21.743 prostituées et 14.464 ouvrières ont été rencontrées.A signaler qu’au cours de 2004, le ministère a focalisé ses activités sur la communication autour du sida et sur l’amélioration de l’accès aux soins pour les malades. En outre, il assure la prise en charge gratuite de la trithérapie.N. D.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc