×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Un monde fou

    Par L'Economiste | Edition N°:1911 Le 07/12/2004 | Partager

    . Une caméra pour surveiller les Pères Noël pédophilesLes responsables d’un centre commercial britannique ont décidé d’installer cette année une caméra de surveillance dans la traditionnelle grotte de Noël, dans le but de protéger les enfants d’éventuels abus commis par les Pères Noël chargés de l’animer. C’est un “triste signe des temps”, a déclaré jeudi Gilmour Jones, le directeur du centre commercial.Traditionnellement en Grande-Bretagne, les enfants visitent les grottes de Noël installées dans les centres commerciaux à l’occasion des fêtes de fin d’année. Les responsables du centre ont même envisagé un instant de ne pas installer de grotte cette année, mais ils ont finalement opté pour cette caméra qui doit permettre aux parents d’avoir à tout instant un oeil sur leur progéniture. Et pour éviter toute tentation, les responsables du centre ont également recommandé aux enfants de ne pas s’asseoir sur les genoux du Père Noël lorsqu’ils lui présentent leur liste de cadeaux.. Il se blesse aux fesses en urinant Un chasseur de 70 ans, qui participait à une traque au sanglier aux environs de Valensole (Alpes-de-Haute-Provence), a été légèrement blessé aux fesses par son propre fusil alors qu’il était en train d’uriner.En pleine traque, l’homme, pris d’une envie pressante, décide de poser son fusil contre une voiture pour pouvoir satisfaire son besoin. Mais alors qu’il est en train d’uriner, son arme glisse et le coup part. Par chance, la balle ne fait que lui érafler les fesses. Par précaution, l’homme a été conduit à l’hôpital de Manosque pour y recevoir des soins. “Cela s’est joué à un centimètre”, selon un pompier.. Un diamant dans un Martini à 10.000 $De la vodka, du vermouth, quelques glaçons et une olive, une recette classique pour un cocktail dont le prix l’est moins: 10.000 dollars, service non compris. C’est ce que propose l’hôtel Algonquin de New York pour ce cocktail pas aussi classique qu’il n’y paraît: un diamant est caché au milieu des glaçons. Pour le moment, aucun client de l’Algonquin n’a eu l’estomac ou le chéquier assez solide pour commander ce “Martini on the Rock” assez spécial. Le directeur général de l’hôtel ne désespère pas. Il a confié au Daily News que ce cocktail était une occasion unique de déclarer sa flamme (...) à condition peut-être de prévenir l’être aimé pour qu’il ne risque pas d’avaler le précieux caillou. Le cocktail au diamant doit être commandé trois jours à l’avance et, selon votre soif et votre porte-monnaie, la taille et la qualité du bijou peut-être vue à la hausse tout comme la facture.. Les mariés ont trop bu, la fête tourne au pugilatUn couple d’Anglais n’a eu besoin que de 90 minutes pour réaliser que son mariage était une erreur, le marié éméché finissant au commissariat, attaqué à coups de cendrier par une épouse excédée. Le premier toast, en l’honneur des filles d’honneur, a été fatal à leur bonheur, rapportait mercredi la presse britannique. La mariée, Victoria Anderson, 39 ans, visiblement jalouse, a attaqué son époux Scott McKie, 23 ans, à coups de cendrier. Le front ensanglanté, il s’est emparé d’un porte-manteau utilisé comme javelot, dans le pub de Manchester (nord de l’Angleterre) où ils faisaient la fête avec une cinquantaine d’invités. Des policiers appelés à la rescousse ont été insultés, frappés par le mari hors de lui. Il a promptement fini au poste et décidé, alors même qu’il était placé en cellule, de mettre fin à cette union explosive. Un tribunal de Manchester qui a entendu le détail de ce mariage houleux, célébré en juin 2003, l’a condamné à 60 heures de travail d’intérêt général, avec obligation de rentrer chez lui tous les soirs avant 21h00.. Il continue à cambrioler tout en purgeant sa peineUn Thaïlandais condamné à six ans de prison pour vol a cambriolé plus d’une centaine de domiciles tout en purgeant sa peine, après avoir soudoyé ses gardiens pour entrer et sortir à sa guise, ont rapporté un quotidien et des responsables locaux. Wittayakorn Arunpas avait réussi à corrompre la police pour être qualifié de prisonnier modèle et autorisé à quitter sa cellule huit heures par jour, selon le journal The Nation. Il était censé travailler comme homme de ménage chez ses gardiens pendant ce temps, mais il se livrait à son vice favori. Wittayakorn a commis une série de cambriolages pendant plusieurs mois qui lui ont permis de rassembler un butin de plus d’un million de bahts (25.600 dollars). Le scandale a fini par éclater avec son arrestation. Trois responsables de la prison ont été renvoyés et une enquête a été ouverte contre huit autres.. Deux cents oies volées à la veille de NoëlQuelque 200 oies élevées dans une exploitation biologique ont été volées dans une ferme de l’Angleterre à moins d’un mois des fêtes de Noël, a-t-on appris de source policière. Leurs propriétaires, Rona et Nevil Amiss, éleveurs à Exford, dans le Somerset (sud), ont constaté que les cadenas des enclos avaient été sectionnés, et qu’environ 200 volatiles manquaient à l’appel, ainsi que 20 canards et le chien chargé de leur garde. Les oies de cet élevage étaient destinées à être commercialisées sous un label bio, propriété du Prince de Galles. Elles avaient toutes été réservées par des clients. La police a mis en place un numéro de téléphone pour retrouver la trace des voleurs. Tout particulier qui se voit proposer une oie ou un canard d’origine incertaine à un prix inférieur à celui du marché a été invité à appeler ce numéro.. Ils se déguisent en soldats de l’Otan pour volerCinq gangsters portant des uniformes de la Force de stabilisation de l’Otan (SFOR) se sont emparés de plus de 1 million d’euros transportés par une banque autrichienne dans le nord de la Bosnie, a indiqué la police.Le porte-parole de la police Rade Mutic a ajouté que les faux “militaires” avaient mis en place un “poste de contrôle” dans le village de Ljubacevo et arrêté le véhicule de la banque en prétendant appartenir à la SFOR. Ce vol est intervenu alors que la Force de l’Union européenne (Eufor) devait le 2 décembre prendre la relève de la SFOR en Bosnie. Forte de 7.000 soldats, l’Eufor sera chargée d’assurer la sécurité en Bosnie mais aussi de traquer les inculpés de crimes de guerre, conjointement avec l’Otan qui va conserver un nombre réduit de troupes sur place.. Suivant une vieille tradition, ils saccagent un pubUne quinzaine d’étudiants d’Oxford tirés à quatre épingles ont saccagé un pub cette semaine, expliquant par la suite avoir seulement voulu perpétuer la tradition centenaire d’un club secret au sein de la célèbre université anglaise, selon une source policière. Les anciens membres du pub datant du XVe siècle sur la commune de Fyfield, près d’Oxford, s’étaient, semble-t-il, illustrés à l’origine par un tempérament sanguin qui les poussait, entraînés par l’alcool, à des débordements parfois violents. Mais ce comportement était ensuite devenu une “marque de fabrique” pour le Bullingdon Club et le fait de saccager un pub avait acquis le statut de rite incontournable. Après avoir détruit quelque 17 bouteilles de vin, fracassé toute la vaisselle à portée de main et enfoncé une fenêtre, les 14 étudiants ont sans sourciller réglé leur addition de 600 livres (870 euros), laissé un pourboire de 200 livres (290 euros) et proposé 400 livres (580 euros) en dédommagement. Sans réussir cependant à calmer la colère de leur hôte... (AFP)

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc