×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    CDVM: Une circulaire en gestation pour une communication régulière des sociétés cotées

    Par L'Economiste | Edition N°:918 Le 18/12/2000 | Partager

    . Cette circulaire fait suite aux recommandations des professionnels et investisseurs de la place. Parallèlement, le gendarme du marché entend moderniser les systèmes d'information des opérateursLe CDVM (Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières) ne chôme pas. En concertation avec les intermédiaires, il prépare une série de circulaires et textes régulateurs du marché et des relations interprofessionnelles.Plusieurs circulaires sont en phase de finalisation et d'autres doivent être rendues publiques incessamment. Dans ce sens, l'autorité du marché a multiplié les réunions avec les professionnels. En milieu de semaine dernière, les responsables ont rencontré les représentants de l'APSB (Association Professionnelle des Sociétés de Bourse) pour préparer le terrain à une nouvelle circulaire, qui régit les obligations des sociétés ayant fait un appel public à l'épargne (APE). Remplaçant la 1-98 du 27 avril 1998, cette circulaire fait suite à l'appel des professionnels et investisseurs(1) à une communication trimestrielle des sociétés cotées. Une proposition a d'ailleurs été soumise à l'autorité de tutelle, le Ministère de l'Economie et des Finances, pour promulguer une loi dans ce sens. «La promulgation pourrait prendre du temps. Le rôle de cette circulaire est de préparer le terrain pour habituer les sociétés à communiquer de manière plus rapprochée«, est-il indiqué auprès de l'autorité du marché.Pour l'heure, ce document est en phase de finalisation. Une autre réunion est prévue dans ce sens au cours de cette semaine avec les responsables de sociétés cotées pour leur soumettre la version finale. Rappelons à cet égard qu'auparavant, le projet de circulaire avait été adressé aux professionnels et sociétés cotées pour avis. «L'objectif est d'impliquer l'ensemble des différentes parties prenantes et d'avoir leur point de vue«, est-il souligné auprès du CDVM.Ce nouveau document vient pour améliorer la transparence et la visibilité du marché. «La circulaire 1-98 doit être revue, suite à l'évolution du marché et le besoin grandissant en termes d'information«, est-il indiqué auprès du CDVM. Parallèlement, une autre réunion a eu lieu dans le cadre de la modernisation et le perfectionnement des systèmes d'information en vue de renforcer l'efficacité de l'intervention du CDVM auprès des opérateurs, sociétés de bourse principalement.o(1) C'était lors de la première édition du Forum des marchés de capitaux et d'investissement.


    Ce que prépare le CDVM

    L'autorité du marché revient à la charge. Elle prépare en ce moment une série de circulaires. L'une d'entre elles devrait sortir incessamment et concerne le modèle type de la note d'information des émetteurs. Parallèlement, d'autres circulaires sont en phase finale pour préparer la mise en place du système cible de la bourse, à savoir le règlement/livraison simultané prévu pour le début de l'an 2001. Il s'agit de celle régissant les relations dépositaires/sociétés de bourse, celle liée au traitement des ordres, à la conservation des titres. Promises pour le début de l'année, ces circulaires sont bouclées et n'attendent plus que l'aval des administrateurs du CDVM. Y. M.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc