×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    CD-ROM : La fiscalité ouvre le créneau

    Par L'Economiste | Edition N°:238 Le 11/07/1996 | Partager


    Le CD-ROM Fiscal a été conçu dans le but de faciliter l'accès, de façon fiable, aux textes fiscaux. Ce fut une première. D'autres expériences suivent.


    Fini le temp où les comptables avaient besoin de passer des heures pour chercher tous les textes de loi relatifs aux différents impôts. Un CD-ROM sur la fiscalité marocaine a en effet été lancé au printemps de 1994 par le cabinet Artémis Conseil. L'objectif est de libérer le temps des chefs d'entreprises et des comptables pour leur permettre de se concentrer sur leurs missions, en développant une banque de données fiscales en vue de faire face à la complexité croissante de la fiscalité marocaine et de la dispersion de l'information. Le CD-ROM Fiscal comporte les textes réglementaires à savoir les lois, les décrets, les lois de finances, les arrêtés ministériels, d'une part, et leur interprétation par la Direction des Impôts matérialisée par la publication de notes circulaires, d'autre part.

    L'originalité du CD-ROM Fiscal par rapport au Répertoire de lois fiscales marocaines en support papier, qui comprend 3 volumes, réside au niveau de sa capacité d'inclure les notes circulaires de la Direction des Impôts et les conventions de non-double imposition, évitant ainsi la constitution de plusieurs volumes supplémentaires pour le Répertoire. Le CD-ROM Fiscal peut contenir l'équivalent de 300.000 pages offrant ainsi à l'utilisateur une information fiscale complète. De surcroît, il permet, grâce aux 35.000 "liens hypertextes", de passer instantanément d'un texte à l'autre, d'un article à l'autre, tout en permettant à l'utilisateur d'être rapide, précis et exhaustif. Il fournit également à son utilisateur la possibilité de recherche permanente sur l'ensemble des volumes. Cet outil fait l'objet de mises à jour régulières garanties par le cabinet, ainsi que d'un enrichissement permanent de la base avec de nouveaux textes qui peuvent déborder du cadre de la fiscalité mais touchant l'environnement général de l'entreprise comme les codes des sociétés ou de commerce par exemple.

    Le CD-ROM a été développé en premier lieu par la société d'ingénierie informatique AREA informatique pour le cabinet Artémis Conseil. La conception du premier CD-ROM a duré 15 mois; puis la société IMS (Informatique Management Service) s'est jointe à celle-ci. Ces deux sociétés ont formé, avec le cabinet d'expertise comptable Artémis Conseil, une nouvelle société appelée "Artémis Développement Multimédia" qui est une société d'édition sur support CD-ROM et sur réseau. Le CD-ROM Fiscal en est à sa quatrième édition, la première a eu lieu en avril 1994 et la cinquième est prévue pour le mois de juillet 96 avec la sortie de la nouvelle Loi de Finances.

    Toutefois, si les premières éditions ont été spécialisées dans les secteurs juridique, fiscal et comptable, les compétences des CD-ROM restent multiples puisqu'ils peuvent s'attaquer à d'autres secteurs, notamment le tourisme. En effet, M. Redouane Sbata, directeur d'Artémis Développement Multimédia (ADM), a affirmé que les CD-ROM seraient très efficaces au niveau de la promotion touristique. La Tunisie les a déjà utilisés pour la promotion du pays. En outre l'une des grandes banques marocaines se prépare à intégrer ce système au niveau de sa gestion dans les jours à venir.

    La conception


    Le coût de la conception des CD-ROM se situe dans une fourchette allant de 1,8 à 2 millions de DH. Ceci comprend le coût des logiciels, le temps de développement et le travail des experts-comptables.
    Le prix de vente d'un CD-ROM varie en fonction de la demande. Le CD-ROM Fiscal a été vendu à 16.900DH hors taxes avec un lecteur. L'opération de la mise en place des informations sur bandes est appelée Master. Celui-ci correspond à un CD-ROM sur lequel il y a toutes les données et toutes les informations. Il est réalisé au Maroc. Le pressage, lui, se fait en France pour des raisons de prix. Le CD-ROM fiscal a été commandé par 230 grandes entreprises, y compris les banques, assurances, organismes publics et filiales professionnels (experts-comptables).

    Cependant, et contrairement aux CD-ROM grand public dont la distribution est assurée par certains magasins spécialisés, les CD-ROM professionnels, eux, souffrent au Maroc d'un problème de positionnement. Il n'y a pas encore de réseaux de distribution pour ce genre de produits. La commercialisation du CD-ROM Fiscal se fait essentiellement par contact direct, mailing et surtout par démonstration. Par ailleurs, le fait que l'utilisateur du CD-ROM ne peut que lire l'information sans pouvoir écrire dessus constitue une limite pour cet outil. Mais cela garantit une information inaltérable.

    Rafik IKRAM

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc