×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

British Airways face à la flambée du brut

Par L'Economiste | Edition N°:1770 Le 18/05/2004 | Partager

Bien qu’elle ait parvenue à remonter la pente après les attentats de septembre 2001, British Airways (BA) est confrontée cette fois-ci à la flambée des prix du kérosène.En effet, la compagnie aérienne britannique a dégagé un bénéfice avant impôts de 230 millions de livres (343 millions d’euros) sur l’exercice 2003-2004, clos le 31 mars 2004, contre 135 millions de livres l’année précédente, soit une hausse de 70%.Cette bonne performance s’explique entre autres par les économies de coûts mises en place depuis 2002 pour sortir de l’ornière la compagnie, touchée de plein fouet par la chute du trafic sur les routes transatlantiques après les attentats de septembre 2001 et la concurrence des compagnies à bas coûts.Cependant, un grand point noir persiste: la flambée du pétrole, qui évolue à des niveaux record à New York et Londres.Ainsi, BA a prévu une augmentation de sa facture de carburant. Elle va s’alourdir de 150 millions de livres (224 millions d’euros) sur l’exercice en cours. Ces prévisions ont fait bousculer le cours de son action, qui perdait 2,53% à 240,5 pence à la mi-journée d’hier lundi 17 mai, dans un marché en repli de 1,58%.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc