×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Brèves régionales

Par L'Economiste | Edition N°:1094 Le 05/09/2001 | Partager

Kénitra. Un salon professionnel de la constructionLa ville de Kénitra abritera du 16 au 21 octobre prochains le Salon professionnel de la construction «Binae». Organisée par l'Agence de communication événementielle Eventis, cette manifestation se tiendra au palais des foires de Kénitra. Plus de 1.200 sociétés et organismes relevant du secteur de la construction seront représentés. Ainsi, ce salon sera une occasion d'encourager les entreprises, notamment les PME, à investir en matière de l'habitat et de la construction. Seront exposés lors de cette rencontre, les matériaux d'architecture, de construction, les diverses techniques de bâtiment, la génie civile... . Foire agricole du GharbC'est du 16 au 21 octobre prochains que se tiendra la Foire agricole du Gharb à Kénitra. Cette manifestation, qui réunira l'ensemble des secteurs liés à l'agriculture, connaîtra l'exposition de différents produits. Il s'agit du matériel et outillage agricole, des produits vétérinaires, de l'industrie agro-alimentaire, l'apiculture, l'aviculture des plantes ou encore du transport agricole. Ainsi, plus de 1.200 opérateurs publics et privés seront présents dans les stands. Côté animation, les responsables prévoient l'organisation d'une série de tables rondes et conférences. Cette foire sera organisée par l'Agence de communication événementielle Eventis.Doukkala . ORMVA: 500 millions de m3 d'eau en faveur du périmètre irriguéLa sécheresse, dont a souffert le pays pendant trois années consécutives, a poussé les responsables à revoir leur mode de gestion des ressources en eau. Ainsi, l'Office Régional de Mise en Valeur Agricole (ORMVA) a opté pour une gestion optimale des réserves du barrage Al-Massira. En effet, au cours de la campagne agricole 2000-2001, la zone d'action de l'ORMVA a enregistré de très faibles précipitations. Ces dernières n'ont pas dépassé les 230 mm, sachant que la moyenne est de 336 mm, soit un déficit de 31%. La retenue du barrage Al- Massira a été au début de cette campagne agricole de l'ordre de 933 millions de m3 (soit un taux de remplissage de 33%) contre 1.700 millions m3 au début de la saison précédente. Face à ce constat, le Ministère de l'Agriculture et celui de l'Equipement ont décidé d'octroyer une dotation en eau de 500 millions de m3 en faveur du périmètre irrigué des Doukkala. Ce qui représente en fait 78% des besoins des services techniques de l'ORMVAD. Rappelons que la production totale de la Région est estimée à quelque 2,75 millions de quintaux dont 854.000 en zone bour (son rendement moyen est de l'ordre de 4,3 quintaux par hectare) et près de 1,71 million de quintaux en zone irriguée (avec un rendement moyen d'environ 52 quintaux par hectare), soit 67% de la production globale.Agadir. Meeting d'information pour les gens de merLa ville d'Agadir acceuillera le 9 septembre un meeting d'information pour les gens de mer au théâtre municipal. C'est le Syndicat National des Officiers et Marins de la Pêche Hauturière (SNOMPH) qui organise l'événement. Ce meeting sera l'occasion de réaffirmer la position des gens de mer vis-à-vis de plusieurs questions, indique un communiqué du Syndicat National des Officiers et Marins de la pêche hauturière (SNOMPH). Il s'agit notamment de la dernière copie du projet du code des pêches et son caractère rétrograde pour les droits des marins, les doléances non encore satisfaites par le Ministère de tutelle et la décision ministérielle d'arrêter la pêche pour des raisons commerciales. Le non-paiement des salaires des marins durant les périodes d'arrêt de pêche, le plan d'aménagement des pêcheries céphalodières, le non-respect de la législation en matière de déclaration des marins auprès de la CNSS et la participation des gens de mer au programme du développement du secteur seront aussi à l'ordre du jour.Mohammédia. Nouveau guide pour la villeUn nouveau guide socio-économique verra le jour très bientôt à Mohammédia. Destiné essentiellement aux opérateurs économiques, cet ouvrage distingue les différents organismes public et privé de la ville. La collecte d'informations et de documentation a nécessité près d'un an de travail, précise Mohammed Saber, l'auteur de l'ouvrage. Cette nouvelle publication répertorie les sociétés, administrations, agences immobilières, hôtels...Outre l'historique et les caractéristiques de la ville, à garder une rubrique intitulée «guide de l'investisseur». Celle-ci traite toutes les formalités juridiques nécessaires à la mise en place d'une entreprise ainsi qu'à l'importation ou l'exportation. Pour sa réalisation, de nombreux organismes sont intervenus. Il s'agit notamment de La Samir, de la Banque Populaire, d'Icoma, du Conseil municipal de Mohammédia ainsi que de la Chambre de Commerce et de l'Idustrie de la ville (CCISM). A noter que 15.000 exemplaires seront disponibles d'ici fin octobre prochain.(MAP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc