×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Brèves internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:1987 Le 28/03/2005 | Partager

    . Alstom cède sa division Alstom Power Conversion Le français Alstom est sur le point de céder sa division de fabrication de générateurs et d’équipements de contrôle pour la marine et l’industrie, Alstom Power Conversion (APC), a indiqué jeudi 24 mars en Allemagne un porte-parole du syndicat de branche IG Metall. Alstom compte vendre la filiale à un consortium de plusieurs fonds, a-t-il précisé, confirmant ainsi une information publiée jeudi par Les Echos. “La transaction est imminente. Elle devrait être finalisée dans les prochains mois”, a-t-il ajouté. A Paris, le groupe français n’a pas souhaité commenter. “La direction d’Alstom revoit de manière régulière les cessions, cela entraîne des spéculations et nous ne commentons pas ces spéculations”, a affirmé une porte-parole du groupe français. La filiale Power Conversion, spécialisée dans la propulsion navale et les équipements pour les énergies renouvelables, officiellement considérée par le groupe comme une activité périphérique, est à vendre depuis plusieurs années. Elle est évaluée par les analystes à près de 300 millions d’euros. Alstom Power Conversion emploie 3.500 personnes, en France, Allemagne et Grande-Bretagne, pour un chiffre d’affaires annuel de 500 millions d’euros, soit environ 3,5% du chiffre d’affaires consolidé du groupe.. IATA révise à la baisse ses prévisions L’Association internationale du transport aérien (IATA) envisage de réviser à la baisse sa prévision de bénéfice dans le secteur pour l’année 2005, compte tenu du nouveau renchérissement des cours du pétrole, a indiqué jeudi 24 mars à l’AFP son porte-parole, contacté à Genève. L’Association pourrait annoncer sa nouvelle prévision lors de sa prochaine conférence à New-York, le 4 avril. “Notre dernière prévision d’un bénéfice global de 1,2 milliard de dollars cette année était conditionnée à un cours du baril beaucoup trop optimiste”, à environ 34 dollars en moyenne, a-t-il fait valoir. Les 275 compagnies aériennes membres de l’IATA ont essuyé l’an dernier une perte globale de 4,8 milliards de dollars.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc