×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2889 Le 27/10/2008 | Partager

. Bruxelles favorable au fonds souverain françaisLa Commission européenne a accueilli avec une certaine bienveillance, vendredi dernier, le projet français de création d’un fonds souverain pour investir dans des entreprises stratégiques, se disant favorable à tout ce qui pouvait «protéger» les citoyens de l’UE. Pour rappel, Sarkozy a annoncé jeudi 23 octobre la création d’un fonds souverain pour investir dans les entreprises stratégiques. L’idée étant de les protéger d’une acquisition par des investisseurs étrangers alors qu’elles sont fragilisées par la chute de leurs cours boursiers, du fait de la crise financière.. Crise financière: Un sommet le 7 novembre à BruxellesLa présidence française de l’UE a annoncé jeudi dernier la tenue, le 7 novembre à Bruxelles, d’une réunion des chefs d’Etat et de gouvernement européens destinée à préparer le sommet international pour faire face aux conséquences de la crise financière. . La France à l’heure d’hiverLa France est passée le week-end dernier à l’heure d’hiver et reculera donc ses montres d’une heure. Selon l’Agence française de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), ce changement d’heure permet au pays d’économiser 1,3 milliard de KWh d’électricité par an, soit 4% des consommations liées à l’éclairage, ce qui équivaut à la consommation totale d’électricité en une année d’une ville de 200.000 habitants.. Chine-Russie: L’étude de faisabilité d’un oléoduc achevéeL’étude de faisabilité d’un oléoduc reliant la Sibérie, dans l’Extrême-Orient russe, à la Chine est achevée, a déclaré le vice-Premier ministre Igor Sechin, dont les propos sont rapportés hier par l’agence de presse RIA Novosti.L’entreprise publique Transneft a terminé son étude de faisabilité de la bretelle reliant l’oléoduc russe Sibérie-Pacifique (ESPO) à la Chine, a indiqué Igor Sechin. «Transneft» a préparé le projet de la bretelle, dont les derniers détails techniques sont sur le point d’être approuvés par la partie chinoise, a-t-il précisé.Le vice-Premier ministre s’exprimait avant une rencontre avec des responsables chinois du secteur de l’énergie. Cet embranchement de l’oléoduc russe Sibérie-Pacifique vers la Chine va de la station russe de Skovorodino (région de l’Amour, Extrême-Orient russe) vers la frontière chinoise. Long de 67 kilomètres, son débit initial devrait être de 15 millions de tonnes par an.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc