×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Economie

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:3180 Le 29/12/2009 | Partager

. Meknès: Création d’une nouvelle association des droits de l’homme Le champ associatif vient de s’enrichir avec la création à Meknès de l’Association Mohammedia pour la défense de l’intégrité territoriale et des droits de l’homme. Cette dernière, qui vient tout juste de tenir son assemblée générale constitutive, s’assigne pour objectif principal de défendre l’unité nationale du Maroc à travers l’organisation de campagnes de communication, de soutenir les différentes instances de défense des droits de l’homme et de contribuer au développement socio-économique et à la diffusion des valeurs de la citoyenneté.. Oujda: Plus de 700 interventions des éléments de la douane en 2009Quelque 714 interventions en matière de lutte contre la contrebande ont été opérées durant l’année 2009 au niveau de la Circonscription douanière d’Oujda (CDO) qui estime à 43,5 millions de DH la valeur globale des marchandises saisies. Il s’agit notamment de produits alimentaires et cosmétiques, de pneus, de parties et pièces détachées, de carburant, de vêtements et de tissus. A noter que des opérations importantes, réalisées en octobre dernier, ont permis la saisie de plusieurs tonnes de marchandises diverses d’une valeur dépassant les 4 millions de DH. Ces opérations ont généré un produit d’amende de l’ordre de 3,4 millions de DH avec abandon de la marchandise au profit de l’administration des douanes.. Achoura, Noël... fêtes universellesAchoura, Noël ou Saint Sylvestre… La fin de l’année coïncide avec de nombreux évènements qui sont célébrés différemment selon les cultures et les religions. Au Maroc, où les trois grandes religions monothéistes cohabitent en harmonie, l’on vient de fêter la fête de l’Achoura ( 10e jour de Moharrem, nouvel an musulman) et Noël qui marque la naissance du Christ. Et enfin, le 1er janvier, le monde entier s’apprête à entamer la nouvelle année 2010.- Au Maroc, l’Achoura est considérée comme la fête des enfants. Pour l’occasion, ces derniers reçoivent des cadeaux. Le lendemain de la fête, c’est «zem zem» et les gosses s’amusent à asperger d’eau voisins et passants. On s’approvisionne de fruits secs qu’on offre aux amis et à la famille. C’est aussi le moment, pour les fidèles, de s’acquitter de la Zakat (aumône) - Même les hommes s’y mettent. Dans les quartiers populaires, certains allumeront des feux de joie. Une tradition dont l’origine se perd dans la nuit des temps- Comme pour Noël, les enfants recevront des présents le jour de l’Achoura essentiellement des tambourins, bendirs et pétards- Au diocèse de Rabat, les fidèles chrétiens étaient nombreux à la messe de minuit, la veille de Noël qui marque la naissance de Jésus, à Bethléem. Dans toutes les villes du Royaume, les églises ont vibré sous les chants de Noël. Une crèche est installée à côté de l’autel- On reprend l'histoire de la naissance de Jésus en chantant et en mettant en scène des crèches vivantes. Le lendemain, les enfants trouveront au pied du sapin des cadeaux apportés par le père Noël, un personnage légendaire qui n’a rien de religieux

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc