×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Courrier des Lecteurs

Bourses internationales

Par L'Economiste | Edition N°:428 Le 25/01/1999 | Partager

· Perte à New York
L'indice Dow Jones a clôturé la séance de vendredi par une perte de 143,41 points (1,55%) à 9.120,67 et l'indice S & P-500 9,97 points (0,81%). Mais l'indice Nasdaq a réduit les dégâts en n'attribuant que 5,84 points (0,25%) à 2.338,88. En perdant l'ensemble de ses bénéfices acquis, le Dow Jones se trouve dans une position inférieure par rapport à son niveau de départ en 1999 de 9.181,43.
D'après les analystes financiers, les résultats jugés décevants d'IBM et les craintes relatives à la crise brésilienne sont responsables de la baisse de Wall Street.

· Baisse à Londres
Toutes les bourses européennes ont flotté face à la mauvaise tenue de Wall Street et l'incident de la monnaie brésilienne. Le DJ Stoxx 500 a perdu 3,8%, le FTSE-Eurotop 300 2,79% et le DJ Stoxx 2,57%.La Bourse de Londres a terminé en baisse pour la 2ème séance consécutive.
Elle a ainsi perdu 2,68%. Même avec cette baisse, les prises de bénéfices ont été à la portée des télécommunications et de la pharmacie. Vodafone et British Telecom ont gagné ensemble 35 points au FTSE/phone et Glaxo Wellcome lui en enlevé 33 autres. Pourtant, malgré les aléas des marchés émergeants, l'optimisme est de rigueur. Le marché est voué à descendre comme à monter, estime un analyste anglais.

· Paris succombe
Après le nouveau recul de la monnaie brésilienne, la Bourse de Paris a terminé la séance de vendredi par une baisse de 3,24%, selon l'indice CAC 40. Pour sa part, l'indice Taxx 50 a perdu au même moment 3,14%.
A l'image de France Télécom et L'Oréal, toutes les valeurs ont été affectées, même les plus défensives.
Le volume étoffé a atteint 2,4 milliards d'Euros dont 2,1 milliards sur les valeurs de l'indice. Quant à la liquidation, elle reste gagnante de 5,2%, mais le marché affiche un déclin de 7% en comparaison de son plus haut niveau de l'année.

· Tokyo: Petite baisse
En fin matinée de vendredi, la Bourse de Tokyo a clôturé avec une petite baisse de 0,64%.
Mais les valeurs ont réussi une hausse. Ainsi, l'indice Nikkeïy-255 a gagné 55,12 points, soit 0,39% à 14.300,54.
Sur le marché des changes, l'Euro s'échangeait à 131,95/132,12 Yens et le Dollar s'échangeait à 131,80/131,90 Yens.

· Sao Paulo: Flottement
La Bourse brésilienne a achevé sa séance avec une baisse de 1,8%. L'indice Bovespa est tombé à 7.190 points. En intervenant pour la première fois après le flottement de la monnaie nationale, la Banque nationale brésilienne a permis au Real de terminer à 1,72 Dollar.
Le danger, estime un responsable d'une société de bourse, concerne essentiellement la grande quantité d'argent qui quitte le pays.

Mohamed DOUYEB (Reuters)






  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc