×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Bourse: L'ONA dope le marché

    Par L'Economiste | Edition N°:887 Le 02/11/2000 | Partager

    L'IGB a encore une fois accusé une baisse. Hier à la clôture, il s'est déprécié de 0,14% à 705,40 points. La contre-performance annuelle continue de se creuser atteignant -9,22%.Contrairement à l'indice, les volumes ont pratiquement doublé par rapport à la veille. Le chiffre d'affaires enregistré sur les deux marchés confondus était de l'ordre de 81,8 millions de DH dont 84% réalisés au niveau du marché central. Le recul de l'IGB est dû, principalement, au mauvais comportement des grosses capitalisations à l'instar de l'ONA qui a cédé 0,34% et ce, en dépit d'un engouement pour le titre. La holding a en effet drainé près de 30% du volume transactionnel. Au total, ce sont 8.750 actions ONA qui ont été échangées à un cours de 1.158 DH en 20 contrats. Wafa Assurances s'est adjugée elle aussi une grosse part du gâteau en participant au volume à hauteur de 16%. La BCM a également fait l'objet de beaucoup de transactions enregistrant ainsi 11% du chiffre d'affaires. Côté cours, la tendance était à la baisse. Sur les 31 valeurs qui ont traité, 16 ont accusé des baisses, alors que le nombre des hausses n'a pas dépassé 9 contre 6 en stagnation. Le CIH figure toujours parmi les plus fortes hausses (+4,22%). Quant à la Marocaine Vie, elle oscille entre hausse et baisse. Au terme de la séance d'hier, le titre a gagné 3,75%, alors que mardi il avait frôlé le seuil psychologique en chutant de 4,82%. Les plus fortes baisses ont été subies par Maghreb Oxygène (4,62%) et Fertima (3,45%).Le marché de blocs était moins animé que le marché central (12,3 millions de DH). Quatre opérations y ont transité (1.404 titres Maroc Leasing, 1.000 actions, 4.300 titres Wafa Assurances et enfin 5.000 titres Branoma).


    Les bourses internationales

    . Paris tiré vers le bas par France TelecomParis a clôturé hier en hausse de 0,1%, dans un marché très calme, subissant le net recul du poids lourd de la cote, France Telecom, alors que l'Américain WorldCom a lancé un avertissement sur ses résultats. Après avoir ouvert en hausse de 0,58% à 6.347,05 points, l'indice vedette parisien CAC 40 affichait un recul de 0,65% à 6.355,99 points vers 13h15 GMT.Le montant des échanges sur le Service à règlement différé (SRD) s'élevait à 1,4 milliard d'Euros, soit un peu plus de neuf milliards de Francs. . Londres: Le Footsie en hausseLe Footsie a clôturé avec une petite hausse de 0,29% à 6.457,6 points tiré vers le bas par les télécommunications. Les télécoms figuraient, en effet, parmi les principales baisses, en raison de la publication d'un avertissement de l'Américain Worldcom, qui a révisé en forte baisse ses prévisions de résultats pour le dernier trimestre de l'exercice 2000 et l'ensemble de l'exercice 2001. . New York: Marché hésitantLe Nasdaq, l'indice donnant la mesure des performances des valeurs de la nouvelle économie, s'inscrivait résolument en baisse mercredi, alors que le DJIA, principal indice de Wall Street, se montrait hésitant, alternant entre hausse et baisse. A 15h40 GMT, le DJIA abandonnait 0,24% (-26,16 points) à 10.944,98 points. Le Nasdaq, qui a souffert dès l'ouverture, perdait 0,97% (-32,62 points) à 3.337,01 points. L'indice Standard and Poor's des 500 valeurs, qui recouvre un plus grand nombre d'entreprises, baissait de 5,08 points (-0,36%) à 1.424.32 points. F. T. (AFP)

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc