×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Bourse: L'IGB en perte de vitesse

    Par L'Economiste | Edition N°:911 Le 07/12/2000 | Partager

    La bourse accentue son trend baissier et accuse au terme de la séance de mardi une nouvelle baisse. L'IGB s'est en effet déprécié de 1,14% à 647,97 points creusant encore plus sa contre-performance annuelle(-16,62%). Les volumes étaient toujours aussi faibles (36 millions de DH) et ont drainé à hauteur de 70% par le marché central. C'est toujours les mêmes qui animent le marché, Managem (22%), BMCE (13%), Wafabank (8%) et Sonasid (7%). Côté variations, la tendance penche toujours vers la baisse. Sur les 27 valeurs qui ont traité, seulement 5 étaient en hausse, contre 19 en baisse et 3 en stagnation. Les plus fortes baisses ont été subies par BMCE (5,31%), Afriquia Gaz (5,22%), Aluminium du Maroc (5,17%), Maroc Leasing (3,50%) et Managem (3,16%). La plus forte hausse a été du lot d'Eqdom (5,01%). Rappelons que le titre, qui se traite à un niveau de valorisation très faible, s'est fortement déprécié, cumulant sur deux ans une contre-performance de -72%, passant de 1.499 MAD le 4 décembre 1999 à 420 MAD le 1er décembre 2000. Dans son focus de la semaine, Al Wassit recommande de conserver l'action Eqdom dans un horizon de moyen terme. Il estime que pour l'année en cours, le résultat net de la société s'établira à 119 millions de DH en baisse de 1,8% par rapport à 1999 en raison notamment de la baisse de l'activité conjuguée au rétrécissement des marges. Deux opérations ont transité sur le marché de blocs. Il s'agit de 2.400 titres Eqdom échangés à un cours de 420 DH (soit une décote de 20 DH par rapport au marché central) et 5.100 actions SNI vendues à un prix unitaire de 890 DH (soit une décote de 10 DH).


    Les bourses internationales

    . Le Footsie dans le rouge La Bourse de Londres s'est repliée mercredi en milieu de matinée, déprimée par le recul des valeurs de l'économie traditionnelle, après pourtant une ouverture en nette hausse grâce à l'envolée des marchés américains la veille et au rebond des valeurs technologiques. A 10h18 GMT, l'indice Footsie des cent principales valeurs perdait 8,3 points à 6.290,7 points, soit une baisse de 0,13%. . Hong Kong en hausseLa bourse de Hong Kong a terminé mercredi en hausse de 3,5%, l'indice Hang Seng progressant de 525,74 points pour franchir le seuil psychologique des 15.000 points à 15.098,95. Hong Kong a suivi Wall Street, en nette hausse dans l'attente d'une baisse des taux d'intérêt, selon les opérateurs. Le volume d'échanges a atteint 14,43 milliards de Dollars de Hong Kong (1,9 md USD), plus du double de la veille. Le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Alan Greenspan, a donné mardi une bouffée d'oxygène à toutes les places boursières mondiales en ouvrant la porte à une baisse des taux d'intérêt aux Etats-Unis. . Paris: Reprise La Bourse de Paris poursuivait sa reprise au-dessus des 6.000 points mercredi matin, tirée vers le haut par les valeurs des technologies, des médias et télécommunications, elles-mêmes stimulées par l'envolée du Nasdaq américain la veille. Après avoir ouvert en hausse de 1,5%, l'indice CAC 40 affichait une progression de 0,91% à 6.049,50 points vers 10h45. F. T. (AFP)

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc