×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

BMCE-Bank franchit la barre du milliard de DH de résultat

Par L'Economiste | Edition N°:733 Le 27/03/2000 | Partager

. L'effet de la plus-value dégagée suite au retrait du tour de table du Crédit du Maroc

. Constitution d'une provision de 150 millions de DH pour risques généraux



Résultats hors-pair de la BMCE au titre de l'exercice 99. La banque a réalisé un résultat avant impôts record de 1,09 milliard de DH. Le résultat net, lui, s'est élevé à 960 millions de DH, en progression de 91,4%. Ce dernier inclut des plus-values sur cession de titres de participation, liées essentiellement au désengagement de la banque du tour de table du Crédit du Maroc et à une gestion active de son portefeuille de participations. Le conseil d'administration va proposer lors de l'assemblée générale de distribuer un dividende de 15 DH par action.
La banque commerciale compte constituer une provision pour risques généraux par prélèvement sur le résultat net, d'un montant de 150 millions de DH. Objectif: "Permettre à la banque de poursuivre un sentier de développement de ses activités sur des bases financières plus solides", souligne un communiqué de la banque.
Pour sa part, le résultat d'exploitation a enregistré une hausse de 12,8%. Contrairement à la plupart des banques ayant rendu publics leurs résultats, la contribution de l'activité bancaire dans les résultats de BMCE-Bank est moins importante.
Le Produit Net Bancaire agrégé poursuit sa croissance. Il s'est établi à 1,73 milliard, en progression de 1,6% par rapport à l'année précédente. Ce résultat s'explique partiellement par une plus forte contribution des commissions nettes. Leur part est passée de 29,8 à 34,4%. L'accroissement des commissions est très bénéfique pour la banque, puisque ses produits sont plus stables du fait qu'ils échappent à la pression des marges.

Le total bilan agrégé a enregistré une progression de 8,1% à 45,4 milliards de DH. L'encours des crédits et les volumes des dépôts se sont accrus de 8,3% à 24,1 et 31,96 milliards respectivement. Il s'avère donc que les marges de la banque se sont compressées puisque l'encours des crédits a évolué de façon nettement plus importante que le PNB.
Côté stratégie, la banque "se veut être la banque des réseaux de distribution et de commercialisation pour l'ensemble des produits du groupe". Ceci s'est concrétisé en partie par le développement du premier pôle de bancassurance du pays via l'acquisition d'Al Wataniya et l'Alliance Africaine. Parallèlement, le groupe s'est engagé dans le secteur des nouvelles technologies à travers sa participation dans le capital de MédiTelecom où il détient, avec ses compagnies d'assurances, 20% du capital.

Rafik IKRAM & Yousra MAHFOUD

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc