×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Benslimane
Des projets touristiques… en attendant le déclic

Par L'Economiste | Edition N°:2230 Le 09/03/2006 | Partager

. Climat, forêt, proximité des métropoles… des atouts à faire valoir. Dès l’annonce du transfert de l’aéroport, le foncier a flambéLE tourisme à Benslimane peine à décoller. Malgré des initiatives privées, il n’y a pas eu de déclic. Et pourtant, la ville et ses régions regorgent de potentialités. Avec son microclimat, et son important patrimoine forestier, elle peut servir de havre de paix à toute personne aspirant à la détente et au calme. La forêt offre la possibilité de balades piétonnes, des pistes de course, d’athlétisme et d’équitation. Les férus de la faune et flore, en visitant le parc zoologique et des pépinières d’implantation des différentes espèces de flore, y trouveront leur compte. La ville dispose également d’un beau site touristique, les Gorges de Aïn Dakhla.La ville peut également profiter de son climat continental et moins humide pour développer le tourisme de santé. D’ailleurs, cela a des vertus reconnues par les asthmatiques dont plusieurs s’y sont installés définitivement. C’est un créneau à développer également à côté du tourisme rural et celui de niches. La capacité d’hébergement actuelle de la ville reste limitée. Le seul hôtel qui existe est celui de Ziaida, classé 3 étoiles, d’une capacité de 64 lits. Plusieurs projets sont en gestation. Les Jardins de Benslimane sont sur un grand projet touristique. Centre La Forêt, déjà présent depuis une dizaine d’années, veut procéder à une extension de son site à hauteur de 12 millions de dirhams. Des Français ont également lancé un complexe touristique à l’image du Center Park (France). Le projet est encore à l’étude. Les promoteurs attendent le feu vert des autorités. Toutes ces initiatives qui entrent dans le cadre de la vision 2010, donneront un nouveau souffle à la ville. Le seul handicap est le prix du foncier qui a flambé après l’annonce du transfert de l’aéroport. Un hectare qui valait il y a 5 mois 250.000 dirhams, coûte aujourd’hui 700.000 DH. En ville, le prix du mètre carré est passé de 300 à 1.000 dirhams.


Extension du Centre La Forêt

DIX ans après son implantation, Le Centre La Forêt concocte une extension de son projet touristique. Le promoteur veut annexer des pavillons médical, résidentiel et commercial à son site. La partie résidentielle sera construite sur une superficie de 15.000 mètres carrés, qui comprendra 40 bungalows. «Le projet est autorisé. C’est le financement qui bloque. Je suis en quête de partenaires, sinon je peux céder cette partie-là», explique Jilali El Karama, fondateur du centre. Le pavillon médical englobe 15 chambres dont 3 suites plus un restaurant et une salle de lecture. Ce produit est destiné aux personnes du 3e âge qui cherchent un cadre calme et serein. «Nous voulons développer le tourisme de santé», explique El Karama.La partie déjà existante sera étoffée avec la construction de 7 autres bungalows. Ce qui portera la capacité d’hébergement du site à 40 personnes. Ce centre touristique dispose actuellement de 2 suites et 4 bungalows. Il abrite également une piscine couverte, une autre en plein air, sauna, hammam, un centre de remise en forme, ainsi que d’une salle de lecture. Un restaurant en plein air offre une cuisine gastronomique avec les produits du terroir: faisan, agneau, produits de chasse et de ferme. Le tout est en harmonie avec la nature. Le promoteur a planté des amandiers et mis en place un lac artificiel pour cadrer avec le paysage.Le centre propose également des services annexes: golf, sortie à la plage, chasse, salle de séminaires, classes vertes pour enfants. Il prévoit d’organiser cette année une colonie des vacances pour les enfants.N. D.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc