×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Avec le Data Warehouse : Oracle s'oriente vers l'informatique décisionnelle

Par L'Economiste | Edition N°:222 Le 21/03/1996 | Partager

Le système d'information ouvert se généralise. L'informatique s'oriente vers le système d'aide à la décision. Le concepteur des SGBDR s'y est préparé avec l'Oracle 7. A côté de cela, le groupe envisage de renforcer sa position comme société de services.


Omnidata, représentant le groupe Oracle, concepteur des Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles (SGBDR), révise sa stratégie. L'ambition est de devenir leader des solutions d'entreprise pour tenir compte du nouvel état d'esprit du marché. En effet, le concept "client/serveur" est de plus en plus concurrencé par le "système d'information ouvert". L'évolution de l'information fait que "l'on s'oriente vers l'informatique décisionnelle".
La conséquence est le passage de l'infocentre au Data Warehouse.
L'infocentre est un concept technique destiné à offrir aux utilisateurs, principalement des analystes, un accès aux données sans perturber la machine d'exploitation. A l'inverse, le Data Warehouse est un concept de gestion. Tous les Data Warehouse sont des systèmes d'aide à la décision.
Les technologies Oracle permettent aujourd'hui de construire un Data Warehouse évolutif.
Oracle a rendu disponible courant 1994 de nouvelles possibilités en gestion de l'information qui positionnent le serveur Oracle 7 comme support idéal pour le Data Warehouse.
Le passage du poste de développement ou poste autonome avec Personal Oracle 7 aux serveurs d'entreprise multiprocesseurs et parallèles avec Oracle Parallel Server et Parallel Query permet à Oracle de couvrir tous les besoins de l'entreprise.

Société de services

Au niveau international, Oracle envisage également de passer en l'an 2000 d'une société de logiciels à une société de services. Actuellement, le chiffre d'affaires du groupe pour 1995 est de 1,7 milliard de Dollars. Il est réparti à raison de 56% dans les logiciels et autres, 18% dans le conseil, 20% dans le support et 6% dans la formation. Il est prévu d'atteindre un CA de 5,7 milliards de Dollars en 1998.
Cette orientation vers la société de services avait débuté en 1995, époque où le groupe avait opté pour un renforcement de ses solutions dans trois domaines d'activité traditionnels: bases de données, outils de développement et applicatifs de gestion. Le groupe avait décidé l'ouverture en investissant dans trois nouveaux domaines: le travail de groupe (groupware), le multimédia et les prestations de conseils.
Par ailleurs, son alliance avec Novell, il y a plus d'un an, lui a permis de pénétrer le marché du Réseau Local micro. Les deux groupes proposent depuis, dans le cadre de cette alliance, un produit développé conjointement: OracleWare. Il s'agit d'une ligne de logiciels intégrés associant les systèmes d'exploitation Novell (NetWare ou UnixWare) avec le serveur Oracle 7.

Synchronisation vidéo

Parallèlement, Oracle a développé son activité dans les outils de développement. Il s'est attaqué notamment au segment de développement sous-windows en profitant de la forte croissance du marché des progiciels de gestion pour y élargir son offre de produits.
A travers, la micro-informatique, le groupe Oracle se profile aujourd'hui sur les fronts du "groupware" en étant le "gros moteur qui sait gérer et stocker tout type de document", celui que les utilisateurs ne voient pas mais qui est caché derrière de grandes applications.
Pour ce qui concerne les autoroutes de l'information, Oracle compte bien les emprunter en y prenant place via son produit Médiaserveur. Ce dernier apporte une technologie de synchronisation vidéo pouvant permettre le stockage par exemple d'une grande quantité de films sur un serveur afin de pouvoir les redistribuer à plusieurs utilisateurs. En s'alliant à Sony, le groupe a renforcé sa position sur les bases de données intégrant images, sons et vidéo.

Oracle a créé des systèmes de gestion de bases de données ouverts, tournant sous les types d'architecture existants, notamment Unix.
Omnidata est le représentant d'Oracle Maroc. La société a pour vocation d'offrir localement tous les services liés à l'acquisition de la base de données Oracle: commercialisation, formation, maintenance, conseil et assistance au développement. Omnidata a été créée en 1989 et a été la première représentation d'un fournisseur de Systèmes de Gestion de Base de Données Relationnelles au Maroc. Dès ses débuts, elle a choisi la spécialisation sur la base de données Oracle et les services l'entourant. L'environnement matériel de la société est constitué de plusieurs serveurs Oracle (Systèmes d'exploitation Netware, Windows NT et SCO Unix), auxquels accèdent des micros sous DOS/Windows ainsi que plusieurs terminaux non intelligents. Une partie de cet équipement est reliée par un réseau local Ethernet avec TCP/IP et fonctionne en architecture client/serveur ou en émulation de terminal.

Fatima.MOSSADAQ

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc