×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Automobile
    Les primes à la casse soutiennent toujours les ventes

    Par L'Economiste | Edition N°:3171 Le 16/12/2009 | Partager

    . Elles ont à nouveau progressé en novembre de 26,6% sur un an. Rebond des immatriculationsSoutenues par une série de plans nationaux de primes à la casse, les ventes de voitures neuves en Europe, ont à nouveau progressé en novembre, de 26,6% sur un an, indique l’Association des constructeurs automobiles européens (ACEA). Au total, 1.182.082 voitures ont été immatriculées en novembre dans les 28 pays pris en compte par les statistiques de l’Acea: les Etats membres de l’UE à l’exception de Chypre et Malte, ajoutés aux trois pays de l’AELE (Islande, Norvège et Suisse).Sur les onze premiers mois de l’année en revanche, les ventes accusent toujours une baisse de 2,8% comparées à la même période de 2008, avec 13,4 millions de véhicules immatriculés. Sur un an, l’Acea a relevé un bond des immatriculations de 57,6% au Royaume-Uni (avec 158.082 voitures neuves immatriculées), 48,3% en France (216.354 voitures), 37,3% en Espagne (86.539 voitures), 31,2% en Italie (182.976 voitures) et 19,7% en Allemagne (279.725 voitures). Mais sur les onze premiers mois de l’année, le marché est resté stable en Europe occidentale (-0,7%) comparé à la même période de l’an passé. Seuls trois pays ont vu leurs ventes de voitures neuves progresser au cours de cette période: la France (+7,6%), l’Autriche (+7,9%) et l’Allemagne (+25,4%). Dans les nouveaux Etats membres de l’UE, les immatriculations ont chuté de 16,7% en novembre à 65.237 unités. Seules la République tchèque (+31,5%) et la Slovénie (+3,7%) ont vu leur marché progresser. Les ventes ont chuté de 23,9% en Slovaquie et de 84,9% en Lettonie. De janvier à novembre 2009, 778.063 nouvelles voitures ont été immatriculées dans les pays d’Europe de l’Est, soit 27,4% de moins qu’au cours de la même période il y a un an.Parmi les constructeurs, le numéro un européen, l’allemand Volkswagen (marques VW, Audi, Seat Skoda) affiche sur un an une hausse de ses ventes de 16,6% à 248.612 unités. Le numéro deux, le français PSA Peugeot Citroën, affiche une progression nettement plus forte: +38,7% à 158.900 unités. Et l’autre constructeur français Renault (marques Renault, Dacia) bondit même de 46,6% à 130.807 unités.Chez les américains, Ford (marques Ford, Volvo) a augmenté ses ventes de 23,4% à 118.939 unités et General Motors (Opel/Vauxhall, Chevrolet, Saab) de 23,9% à 94.454 unités. L’italien Fiat (Fiat, Lancia, Alfa Romeo) a progressé de 27,7% à 97.074 unités, et le japonais Toyota (Toyota, Lexus) de 33,5% à 56.621 unités. Les allemands BMW (BMW, Mini) et Daimler (Mercedes, Smart) ont dû se contenter d’une progression de leurs ventes plus modeste avec, respectivement, une hausse de 9,9% à 55.724 unités et de 9,2% à 58.076 unités.F. Z. T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc