×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Attijariwafa et Santander prennent le contrôle de Banque du Sud

Par L'Economiste | Edition N°:2133 Le 19/10/2005 | Partager

. Un tiers du capital pour 420 millions de DH. Négociations avec des actionnaires privés pour prendre la majoritéL’aventure tunisienne d’Attijariwafa bank commence. La banque prend le contrôle avec son actionnaire Grupo Santander de Banque du Sud, comme nous l’avions annoncé le 17 octobre 2005 dans l’article “Attijariwafa prend pied en Tunisie”. Un communiqué diffusé lundi en milieu d’après-midi souligne que “dans le cadre de l’appel d’offres organisé par l’Etat tunisien pour la cession des participations publiques au capital de la Banque du Sud, le consortium constitué par Attijariwafa bank et Grupo Santander a été retenu en tant qu’adjudicataire provisoire de 33,54% du capital de la banque”. Santander est le second actionnaire de référence d’Attijariwafa bank avec une participation au capital de 14,5%.Le management des deux banques est attendu dans les jours qui suivent à Tunis pour entamer avec la direction générale de la Privatisation en Tunisie les discussions sur les modalités de cette transaction, estimée à 420 millions de DH. Selon Wafa Guessous, secrétaire général d’Attijariwafa bank, “les discussions devront également être ouvertes avec un groupe d’actionnaires privés tunisiens afin de parvenir à la majorité du capital”. Il s’agit d’une partie des 63,26% détenus en Bourse par les investisseurs. Pour mener à bien cette deuxième manche, l’Etat tunisien a autorisé Attijariwafa et Banco Santander à prendre le contrôle de Banque du Sud. La banque tunisienne revendique aujourd’hui le 4e rang dans l’échelle du système bancaire locale avec une part de marché de 9% pour les dépôts et dans les crédits. Son réseau compte 92 agences avec un taux d’équipement de près de 40% en guichets automatiques. Son offre produit couvre les besoins en dépôts, crédits et monétique. Au 31 décembre 2004, les fonds propres de la banque totalisaient 1,04 milliard de DH et son total bilan s’élevait à 13,37 milliards de DH, lui conférant une bonne assise financière.La prise de participation dans le capital de la Banque du Sud est la première croissance externe d’Attijariwafa bank au Maghreb et la deuxième en Afrique avec une banque créée début 2005 au Sénégal. Une troisième ouverture sur les marchés maghrébins est en cours avec cette fois l’Algérie. La banque estime que ce sont des marchés qui offrent un potentiel de croissance significatif. Attijariwafa bank projette de développer fortement les activités de la banque retail de Banque du Sud et de la positionner comme un acteur essentiel dans le développement des flux commerciaux et d’investissements entre la Tunisie, le Maroc et l’Espagne. B.E.Y.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc