×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

APRAM: Cap sur la qualité

Par L'Economiste | Edition N°:1693 Le 28/01/2004 | Partager

. Six agents maritimes ont décroché leur certification ISO 9001 version 2000. Le projet a été financé en quasi-totalité par EME. Le tonnage transporté par l'armement marocain a augmenté de 11% en 2002“La certification ne représente qu'un levier de développement. Elle ne peut en aucun cas être une fin en soi”. Abdelaziz Mantrach, président de l'Association professionnelle des agents maritimes, consignataires de navires et courtiers d'affrètement du Maroc (APRAM) n'a pas crié victoire lors de la cérémonie de remise des certificats de qualité le 22 janvier dernier à Casablanca. Selon lui, c'est sur le terrain et envers les clients que cette démarche doit se faire ressentir surtout dans l'optique actuelle de libéralisation. Le marché s'étoffera de nouveaux venus “et seule une irréprochable qualité des services proposés par les agents maritimes nationaux leur permettra de rester en course”, ajoute Mantrach. D'un autre côté, l'amélioration de la qualité des services touchera aussi et surtout les armateurs de l'Union Européenne (UE). Ce qui constitue, selon les membres de l'APRAM, un avantage indéniable qu'il faut absolument prendre en considération. “Il en va de l'image du pays à l'export. D'ailleurs, les agents maritimes ont toujours appuyé les exportations nationales qui passent à près de 98% par les ports du Royaume”, souligne la direction de l'Association.. 2003 l'année de la mise à niveauIl convient de signaler à cet effet, que la certification ISO 9001 version 2000 a concerné 6 agents maritimes membres de l'APRAM. Celle de 8 autres étant en cours. Cette démarche qualité a été possible grâce à l'appui du programme national de mise à niveau mis en œuvre par l'Agence Nationale de la promotion de la PME (ANPME) et Euro Maroc Entreprise (EME) qui a financé 90% du processus.Le 22 janvier a été également la date de la tenue de l'assemblée générale de l'APRAM. Une occasion pour ses membres de valider le rapport moral et financier. Et de constater l'évolution de ce secteur clé du Commerce extérieur national. Ainsi, les transactions commerciales du Maroc avec l'extérieur ont enregistré 215 milliards de DH en 2002, soit une hausse de 5% par rapport à 2001. Le tonnage transporté par l'armement marocain a quant à lui enregistré une augmentation de 11% pendant cette période. Le taux de participation de l'armement marocain au transport des échanges extérieurs est passé à 12% en 2002 contre 10,5% en 2001. Ce qui constitue certes une évolution, mais celle-ci reste encore très timide. La flotte commerciale a en revanche enregistré une baisse passant de 50 navires battant pavillon marocain en 2001 à 46 unités en 2002. Cette régression est due, selon les membres de l'APRAM, à la cession de 6 navires de la COMANAV mais aussi au faible nombre des nouvelles acquisitions qui se sont élevées à 3 seulement. “2003 a surtout été l'année de la mise à niveau”, indiquent les agents maritimes de l'APRAM. Selon ces derniers, les avancées enregistrées au cours de cette période sont principalement institutionnelles. Il en est ainsi de la certification, de l'adhésion au programme de mise à niveau ou encore du siége accordé à cette association au sein du conseil d'administration de l'Office de l'exploitation des ports (ODEP). N.Be

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc