×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Anaapolis: Tout est possible pour Hamas

    Par L'Economiste | Edition N°:2663 Le 30/11/2007 | Partager

    . L’organisation est prête à tout pour riposter contre Israël Le mouvement islamiste Hamas a averti jeudi 29 novembre Israël et l’Autorité palestinienne que toutes les options étaient possibles après la conférence de paix d’Annapolis qui a relancé le dialogue de paix israélo-palestinien.«Toutes les options sont possibles pour répondre à tout acte criminel, en particulier après la conférence d’Annapolis qui a donné aux sionistes (Israël, ndlr) le feu vert pour commettre encore plus de crimes contre notre peuple», a indiqué à Gaza un communiqué des brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas. Depuis dimanche dernier, l’armée israélienne a tué 12 combattants palestiniens, la plupart issus des rangs du Hamas qui règne en maître dans la bande de Gaza depuis son coup de force de la mi-juin. Le Hamas, considéré en Occident comme une organisation terroriste, est foncièrement opposé au processus qui a été engagé à Annapolis, cette semaine pour relancer le dialogue entre Israël et les Palestiniens.À Annapolis, les parties se sont engagées à appliquer immédiatement la première phase de la Feuille de route, un plan de paix international, qui stipule des mesures visibles pour empêcher les attaques contre Israël et la fin de la colonisation. «Il est inacceptable d’appliquer de telles mesures durant la première phase de Feuille de route, plus particulièrement si l’Autorité palestinienne arrête nos combattants ou confisque nos armes», poursuit le communiqué. «Si cela se produit, cela équivaudra à une déclaration de guerre entre nous et n’importe laquelle des parties qui tentera d’appliquer les étapes de la Feuille de route», menace le communiqué.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc